Dernière minute ...
Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Avec Macron, les expulsions ont de l'avenir !
 Le projet de loi sur l'immigration d’Emmanuel Macron fait craindre le pire aux associations d'aide aux réfugiés. Le texte vise à réduire les délais d'instruction de la demande d'asile et à faciliter la reconduite à la frontière des déboutés. Avant d'arriver au pouvoir, Emmanuel Macron saluait les réfugiés comme des héros. Aujourd'hui à l'Élysée, il veut de mettre en...
Lire la suite
Au secours, Berlusconi revient !
 L’Europe tremble à l’approche des élections législatives italiennes du 4 mars. Une échéance hautement révélatrice des maux qui rongent les démocraties européennes et américaine: haine des partis politiques, des élites et de la différence. Au soir du scrutin, il y aura peut-être un grand perdant : le bien commun. Le très affaibli Parti démocrate de Matteo Renzi, qui a longtemps été prêt à discuter...
Lire la suite
Qui entendra Mahmoud Abbas ?
Quel écho ses mots auront-ils rencontré? Mahmoud Abbas, a supplié, mardi dernier, le Conseil de sécurité de prêter l'oreille une fois encore. Martelant son refus de reprendre les négociations sous le patronage des Etats-Unis, aujourd’hui discrédités après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le président palestinien a présenté un «plan de paix» dont l'objectif principal est d'internationaliser le traitement...
Lire la suite
Avec Macron, les expulsions ont de l'avenir !
 Le projet de loi sur l'immigration d’Emmanuel Macron fait craindre le pire aux associations d'aide aux réfugiés. Le texte vise à réduire les délais d'instruction de la demande d'asile et à faciliter la reconduite à la frontière des déboutés. Avant d'arriver au pouvoir, Emmanuel Macron saluait les réfugiés comme des héros. Aujourd'hui à l'Élysée, il veut de mettre en place une vraie politique de reconduite aux...
Lire la suite

Jacob Zuma, chute et fin
C'est la fin de la route à la tête de l’Afrique du Sud pour le Président Jacob Zuma. Les dirigeants de son parti, le Congrès national africain (ANC), se sont accordés pour «rappeler» le chef de l’Etat et lui ordonner de démissionner. L’Afrique du Sud se souviendra sans doute de Jacob Zuma comme du pire chef d’Etat qu’elle ait connu depuis la chute du régime d’apartheid. Sa présidence, qui devait s’achever en 2019, a été...
Lire la suite
Israël : Nétanyahou finira-t-il en prison ?
 BenyaminNétanyahou prédisait que les soupçons de corruption formulés à son encontre accoucheraient d'une souris. Arrivée au terme d'une enquête qui durait depuis plus d'un an, la police israélienne a néanmoins recommandé, mardi 13 février, son inculpation pour «corruption», «fraude» et «abus de confiance» dans deux dossiers distincts. Le premier ministre, son épouse et leur fils sont notamment soupçonnés de...
Lire la suite
Algérie : au pays de l'heure noire
 Doucement mais sûrement, la crise économique, née de la baisse des ressources financières issues des hydrocarbures, fait le lit d'une grogne sociale qui s'amplifie de jour en jour. Même l’opposition, censée être solidaire avec le peuple, décide de voir ailleurs.     Des médecins résidents, des paramédicaux, des enseignants, des hôtesses de l'air, des stewards, des retraités de l'armée et d'autres catégories de...
Lire la suite
L’Algérie, la pire économie au monde
L' institut américain « Heritageinstitute » vient de classer Algérie à la 172e place sur 186 en matière d’indice de liberté économique pour l’année 2018. Ce classement place ainsi le pays de Bouteflika parmi les pires pays en monde en matière de liberté économique. Le rapport qui classe l’Algérie à la dernière place dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) note ainsi qu’il y a toujours...
Lire la suite
Sissi, la colère du pharaon
 La qualification de l’élection présidentielle de «comédie absurde» par une partie de l’opposition de gauche a visiblement provoqué la colère de nouveau pharaon du pays, Abdel Fattah Sissi, seul candidat contre lui-même. Le général maréchal président a profité de l’inauguration d’un terminal gazier à Port-Saïd pour lancer une mise en garde: «Des gens qui ne comprennent rien de ce que signifie l’Etat,...
Lire la suite
1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant