Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Confus de Canard
Réformer avec l’enseignant…
 La dégringolade continue de plus belle. Le Maroc vient de perdre d’un seul coup 20 points dans le classement 2017 du forum économique mondial en matière de capital humain. Le recul par son ampleur est ahurissant : Sur 130 pays, le Royaume pointe à la 118ème place alors qu’il était classé 98ème un an auparavant. Mais qu’est ce qui s’est passé pour que le Maroc en arrive à ce ranking très...
Lire la suite
Le PJD, une urne dans la tête
Il voulait un second mandat, il l’a obtenu avec un score au-delà de ses espérances. Le petit peuple des votants a exaucé son vœu le plus pieux. S’il arrive à former sa majorité, Abdelilah Benkirane doit s’atteler à la tâche et répondre aux immenses attentes de la population. Le premier mandat ayant permis aux islamistes de connaître les dossiers et les rouages de l’Etat, le second est censé être celui de l’action et non de...
Lire la suite
Le Pjdexit en marche ?
Comme dans toute consultation électorale, la grande inconnue demeure le taux de participation. C’est à l’aune de ce dernier, principal enjeu du scrutin législatif du 7 octobre, qu’est jugé l’état d’esprit des citoyens-électeurs et que l’on mesure à la fois la capacité de mobilisation des partis et l’ampleur de la désaffection à l’égard de la chose politique. Or, la campagne électorale pour ces législatives...
Lire la suite
La croissance du populisme
On connaît désormais les recettes magiques du PJD en matière de gouvernance. Beaucoup de promesses très peu réalistes aux électeurs et à l’arrivée un bilan très en deçà des engagements consignés dans son programme électoral. Les cinq ans passés au pouvoir, qu’ils doivent au Printemps arabe, ont montré aux plus avisés que les islamistes se sont surtout employés à faire vibrer la corde sensible des Marocains...
Lire la suite

Salafisme institutionnalisé
S’il est un thème sur lequel les candidats doivent faire campagne c’est bien le fanatisme religieux. Ce fléau, qui menace la cohésion sociale et la stabilité du pays, repré- sente l’ennemi que tous les partis se réclamant des valeurs démocratiques et d’ouverture doivent combattre comme un seul homme. Car le principal enjeu électoral dans un contexte de montée inquiétante des extrémismes et de démantèlement à tour de bras...
Lire la suite
«Grima» électoral
Comme à chaque consultation électorale, la valse des étiquettes fait rage dans le merctao électoral où les candidats viennent faire leurs emplettes en toute tranquillité en défiant toutes les règles politiques usitées. Au Maroc beaucoup plus qu’ailleurs, il est possible en effet, voire lé- gal de se présenter au nom d’un parti alors qu’on ne fait pas partie de ses militants attitrés ! Vive la transhumance politique qui permet de changer de...
Lire la suite
Le PJD poussé vers la sortie
L'été qui s’achève aura été très chaud au sens propre et figuré. Particuliè- rement pour les islamistes au pouvoir. En pleine torpeur aoutienne, alors que les Marocains bronzaient sous le soleil d’ici ou d’ailleurs, Benkirane et ses amis n’ont pas eu de répit, la moindre de leur petite frasque ou écart, était montée opportunément en épingle par les médias et reprise en boucle par les sites électroniques et les...
Lire la suite
SuperErdogan
Ange ou démon ? Démocrate ou despote ? La personnalité du président turc Recep Tayyip Erdogan, déjà controversée, divise davantage après la tentative du coup d’Etat manqué du vendredi 15 juillet à laquelle son régime a réchappé et la purge de grande ampleur qui s’en est suivie dans les cercles du pouvoir aussi bien militaire que civile. Une purge que les pays occidentaux, notamment européens, dénoncent comme une dérive...
Lire la suite
Le retour de l’enfant prodige
L e retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), attendu depuis quelques années déjà, est une bonne nouvelle pour l’Afrique et une mauvaise chose pour le Polisario et son protecteur algérien. Après 32 années d’absence, ce retour, annoncé solennellement par le souverain dans un message historique adressé au 27ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement africains qui s’est tenu à Kigali a pour le Royaume le goût de retrouvailles...
Lire la suite
Precédent 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant