Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Marocaines du Monde : Hymne à la réussite
Anis Birou
A l’occasion de la journée mondiale de la femme, le ministère chargé des Marocains Résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration a célébré les talents de femmes d’exception, qui, chacune dans son domaine, contribue à valoriser la place des femmes marocaines sous d’autres cieux. Il s’agit de ces Marocaines d’ailleurs qui ont brillé dans leur pays d’accueil tout en faisant honneur à leur pays d’origine, le Maroc. Elles étaient sous les feux des projecteurs, samedi 8 mars, à Rabat. Une occasion pour le ministère de tutelle de rendre un hommage appuyé à ces femmes qui se sont distinguées dans les pays où elles font carrière. «Le 8 mars n’est qu’une date symbolique. Nous devons célébrer la femme chaque jour, chaque minute, chaque instant», a déclaré Anis Birou, ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la Migration. «Cette cérémonie est une reconnaissance du parcours excellent des femmes marocaines installées à l’étranger. C’est aussi une occasion pour réaffirmer les liens extrêmement forts que ces femmes gardent toujours avec leur pays d’origine», a-t-il poursuivi. Cette cérémonie bon enfant et décontractée a été marquée par la distinction par le ministère de cinq femmes qui se sont vues remettre des trophées symboliques. Des récompenses honorifiques en guise de reconnaissance de leur talent mais aussi de leur attachement à leurs racines. Il s’agit de Souad Talsi, présidente-fondatrice de l’Association "Al-Hassniya Moroccan Women Centre" dédié aux femmes marocaines, Nadia Ghazzali, présidente de l’université du Québec, Hanane Elkssaimi, directrice générale du consortium international de travaux publics basé au Gabon, Sarah Jaber, étudiante à l’université d’Oslo et la benjamine des élues locales de la ville où elle plaide la cause de ses compatriotes et Laila Chiadmi, chercheur à l’université de Grenade. Des femmes au parcours exceptionnel, combatives et courageuses, dont la réussite donne une image positive de l’émigration marocaine. «Une société ne progresse pas si elle ne donne pas à la femme la place qu’elle mérite au sein de la communauté. La seule clé pour réussir l’avenir est d’investir dans la femme marocaine», a conclu à juste titre M.Birou dans une ambiance de fête et de partage.
 

à lire aussi :
Debord débranché
Il était dans la ligne de mire de ses employeurs de la SNI depuis la création en juin 2015 un poste de président pour INWI confiée à Nadia Fassi-Fihri qui officiait...
Le PJD mange son tarbouch
Tout ça pour ça. Plus de 5 mois de blocage pour que le PJD finisse par se rendre aux arguments de son principal partenaire qu’est le RNI. Du coup, le nouveau Premier ministre...
Les Algériens pataugent dans la purée
On s’attendait à un salon dédié aux produits du terroir comme les dattes, le miel, le safran ou aux fruits et légumes… Mais rien de tout ça ! Chez...
Manuels contrefaits
La polémique sur les manuels d’éducation islamique repart de plus belle avec le nouveau communiqué rendu public par le ministère de l’Éducation...