Dernière minute ...
Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Mouna Hachim ressort ses histoires
Si vous n’avez pas eu l’occasion de lire « Chroniques insolites de notre histoire » (Maroc, des origines à 1907), signé par l’écrivaine et journaliste marocaine Mouna hachim, vous pouvez découvrir cet ouvrage qui vient d’être réédité. Cette fois-ci, c’est sous le titre «histoire inattendue du Maroc» et chez Érick Bonnier éditions que ce livre, autoédité au début, ressort en librairies. Il s’agit donc d’une version «revue et enrichie», comme l’explique Mouna hachim, qui éclaire de façon magistrale un côté inattendu de l’histoire du Maroc, avec une grande rigueur scientifique. Sous forme de chroniques thématiques, l’auteur, se fondant sur des documents variés et réclamant le droit à une relecture du passé, aborde l’histoire du Maroc dans son ancrage africain et méditerranéen. Le livre remonte le fil du temps depuis l’histoire des Berbères durant la période antéislamique, en passant par leur rôle dans les guerres puniques, leur contribution au christianisme et à la latinité, les révoltes les opposants aux Arabes, les principaux mythes fondateurs de la conquête musulmane, les courants et royaumes hétérodoxes, jusqu’au système de Protection et le processus qui a mené à la signature du Traité du Protectorat. Qu’ont été ces Berbères durant la période antéislamique ? Quel a été leur rôle dans les guerres puniques ? Leur contribution au christianisme et à la latinité ? Qu’en est-il de leurs révoltes contre les Arabes ? Que penser des principaux mythes fondateurs de la conquête musulmane ? Ce sont là les questions posées dans cet ouvrage disponible au Maroc et dans les pays francophones. Journaliste confirmée et passionnée d’histoire, Mouna hachim n’en est pas à son premier essai. Il s’agit de son troisième ouvrage après « Les enfants de la Chaouia » et « Dictionnaire des noms de famille », publiés respectivement en 2007 et en 2009 et qui ont été de grands succès.
 
 

à lire aussi :
«Une conversation marocaine» de Khalil Hachimi idrissi
Le journaliste, auteur, poète et patron de l’agence presse MAP, Khalil Hachimi Idrissi vient de publier aux éditions "Casa Express" un recueil de ses chroniques parues au journal...
Abdelhak Najib parle des «Territoires de Dieu»
La librairie «Carrefour des livres» de Casablanca a organisé, le vendredi 3 juillet, une rencontre-débat avec l’écrivain et journaliste Abdelhak Najib autour de...
Prix Grand Atlas 2014 : Et les nominés sont…
Les organisateurs du Prix Grand Atlas ont dévoilé la liste d'auteurs qui concourent pour la 21 édition de cette récompense littéraire. Une édition...
Bahaa Trabelsi sacrée par le Prix Ivoire
L’écrivaine marocaine Bahaa Trabelsi a obtenu à Abidjan le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone pour son recueil de nouvelles...