Dernière minute ...
Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Alger maltraite ses vétérans
En Algérie, on serait tenté de croire que pour être un peu privilégié il suffirait d’appartenir à l’institution qui contrôle le pays depuis des décennies sans partage, en l’occurrence l’armée. Partout dans le monde, les militaires sont censés prendre soin des leurs, surtout lorsqu’il s’agit des vétérans. Sauf en Algérie où pire encore les anciens soldats peuvent même être malmenées. C’est d’ailleurs ce qui vient de se passer, il y a un quelques jours. En effet, des milliers de retraités de l'armée et anciens militaires qui voulaient manifester dans le centre d'Alger pour réclamer une revalorisation de leurs pensions ont été bloqués aux portes de la capitale par les forces de l'ordre, selon des médias et les réseaux sociaux. Ces retraités campaient depuis plusieurs jours à haouch Elmekhfi, localité de la région de Boumerdès située à une trentaine de km à l'est du centre de la capitale algérienne. Selon le quotidien arabophone El Khabar, la gendarmerie avait sommé dimanche les manifestants de lever le camp sous peine d'être délogés par la force. Des photos publiées sur les réseaux sociaux et relayées sur les sites de plusieurs médias algériens, montrent une longue colonne de plusieurs milliers de personnes marchant à côté de voitures à l'arrêt. Les forces de l'ordre avaient été déployées en nombre pour bloquer les principaux axes en direction de la capitale pour les empêcher de rejoindre le centreville, rapportent notamment le HuffingtonPost Maghreb et le site TSA (Tout sur l'Algérie). Sur certaines photos on peut voir un important dispositif de forces de l'ordre bloquant l'accès d'une bretelle de l'autoroute menant à Alger. « "Le trafic routier est paralysée dans les deux sens à l'entrée Est d'Alger à cause d'une manifestation des retraités de l'armée », avait prévenu dès la matinée le site Info Trafic Algérie (ITA), publiant notamment des images de files de véhicules à l'arrêt complet, leurs passagers sortis. Le trafic est resté très perturbé toute la journée avant de revenir progressivement à la normale en fin d'après-midi, selon ITA. Les mécontents regroupent des retraités de l'armée qui réclament une augmentation de leurs pensions, des radiés de l'armée qui demandent leur réintégration ou d'être mis à la retraite et les invalides de l'armée qui veulent une meilleurs prise en charge dans les hôpitaux militaires, selon les pages Facebook des diverses catégories. Ils ont tenté à plusieurs reprises et en vain de gagner le centre d'Alger ces dernières années. Toute manifestation est interdite depuis 2001 dans la capitale algérienne.
 
 

à lire aussi :
Trump ressort ses chinoiseries
La croisade commerciale des États-Unis contre la Chine est entrée dans sa «phase 2» selon l’expression du président américain Donald Trump. Et ce dernier...
Entre les deux Corée, l'ambiance se réchauffe...
Est-ce une occasion historique ou un espoir impossible à concrétiser ? À Séoul, la presse était partagée le 18 septembre, à la veille de...
Barack Obama tacle Benyamin Nétanyahou
Les propos de Benyamin Nétanyahou contre une solution à deux Etats pour régler le conflit israélo-palestinien rendent difficile une reprise des négociations, estime...
Le gouverneur du Wisconsin n’aime pas les Marocains
Le 19 avril 1995, une forte explosion avait éventré un établissement du gouvernement fédéral d’Oklahoma-city, État du Centre-Sud des États-Unis,...