Dernière minute ...
La 14ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se tiendra du 16 au 21 avril à Meknès  Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi 22 janvier 2019 le rejet d'une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin,  nommé jeudi 24 janvier 2019 nouveau Président de Renault juste après la démission de Carlos Ghosn Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
«La ville gagne toujours», une fiction égyptienne qui séduit
Le Prix de la littérature arabe 2018, le seul prix français de littérature arabe créé par l’Institut du monde arabe (IMA) et la Fondation Jean-Luc Lagardère, a été attribué à l’écrivain anglo-égyptien Omar Robert Hamilton pour son roman «La ville gagne toujours», traduit de l’anglais par Sarah Gurcel. Le jury a salué un «puissant premier roman, parfaitement maîtrisé, qui nous plonge dans l’Égypte à l’époque de la révolution de 2011 et qui brosse d’émouvants portraits de jeunes égyptiens engagés dans leur combat pour la liberté». La cérémonie de remise du prix - doté de 10.000 euros - se tiendra le 24 octobre prochain au siège de l’IMA à Paris, en présence notamment de son président Jack Lang, de Pierre Leroy, administrateur délégué de la Fondation Jean-Luc Lagardère, du lauréat et de personnalités des arts et des lettres, annonce la fondation. Omar Robert Hamilton est né à Londres en 1984. Après des études de littérature à Oxford, il a réalisé des courts-métrages et cofondé le Festival de Littérature de Palestine. La ville gagne toujours, paru aux éditions Gallimard (collection "Du monde entier"), est son premier roman avec lequel il a fait une entrée remarquée dans le milieu littéraire anglo-saxon. Il a été salué par la critique qui y voit “un premier roman moderne, épuré et déroutant, bien loin des sentiers battus ». Les membres du jury ont également souligné la remarquable qualité des livres retenus dans la dernière sélection de l’édition 2018, à savoir: Nos Richesses de Kaouther Adimi (Seuil), L’Ombre du soleil de Taleb Alrefai (Actes Sud), Un Jeune homme en colère de Salim Bachi (Gallimard), La Minette de Sikirida de Rachid El-Daïf (Actes Sud), Les Femmes de Karantina de Nael Eltoukhy (Actes Sud) et Des Ailes au loin de Jadd Hilal (Elyzad). Le jury de l’édition 2018 a été présidé par Pierre Leroy, administrateur délégué de la Fondation Jean-Luc Lagardère et comptait parmi ses membres Alexandre Najjar, écrivain et responsable de L’Orient littéraire, Mahi Binebine, peintre et écrivain marocain, lauréat du Prix du Roman arabe en 2010, Mustapha Bouhayati, directeur de la Fondation Luma à Arles, Marie-Laure Delorme, chef des pages littéraires du Journal du Dimanche, Jean-Pierre Elkabbach, journaliste, fondateur et animateur de l’émission Bibliothèque Médicis et Gilles Gauthier, ancien ambassadeur de France au Yémen, traducteur des livres de l’écrivain égyptien Alaa El Aswany. Le Prix de la littérature arabe 2017 avait été remporté par Sinan Antoon (Irak) pour son roman Seul le grenadier (Éditions Sindbad/Actes Sud), alors qu’une mention spéciale du jury avait été décernée à l’écrivaine marocaine Yasmine Chami pour son roman Mourir est un enchantement paru aux éditions Actes Sud. Créé en 2013, ce prix récompense l’oeuvre d’un écrivain ressortissant d’un pays de la Ligue arabe et auteur d’un ouvrage écrit ou traduit en français. À travers ce prix, ses fondateurs entendent valoriser et diffuser, en France, la littérature arabe en plein temps fort de la rentrée littéraire.
 
 

à lire aussi :
Il était une fois…
«Le conte au Maroc et ailleurs – kan ya ma kan...», qui vient de paraitre chez L'Harmattan, est un ouvrage consacré au conte dans les sociétés arabo-musulmanes...
Aznavour, la disparition d'un mythe
Charles Aznavour, dernier des géants de la chanson française, est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 94 ans à son domicile dans les Alpilles,...
Les chemins de la liberté
«Dans cette nuit qui s’épaissit, une part d’elle-même réclame un abri : des bras, une odeur, une présence. Elle donnerait ses larmes à boire, sa...
Le prix littéraire féminin pour Bouthaina Azami
Premier roman de Naima Lahbil Tagemouati, "La liste", paru aux éditions Le Fennec, est le gagnant de la catégorie Découverte du Prix Littérature Femme dont la...