Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
La victoire de la diversité
C’est la France de la diversité qui a remporté la Coupe du monde de Russie pour la deuxième fois de son histoire. Pas celle du racisme, de l’instrumentalisation de la peur de l’étranger et du repli sur soi. Cette réalité éclatante n’a échappé à personne y compris à l’ex-président américain Barack Obama. Dans un discours prononcé à Johannesburg à l'occasion du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, il a félicité les Bleus et salué le caractère multiculturel de l’équipe sur un ton enjoué: «Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des Gaulois. Mais ils sont Français, ils sont Français! », a-t-il lâché. Pour la majorité d’origine africaine, les coéquipiers de Mbappé ont triomphé grâce à ce melting pot qui fait sans conteste la richesse et la force de la France. Ce triomphe sportif, qui a permis à la population française de toutes origines de communier dans le bonheur, est une défaite cinglante à l’extrême droite française qui n’a pas hésité sur ses sites xénophobes à déverser sa haine sur la composition de cette équipe combative. Certains racistes ont poussé le ressentiment jusqu’à souhaiter la victoire de l’adversaire croate considéré comme la seule équipe authentiquement « européenne ». Une « identité française, blanche, chrétienne et européenne de souche », sur laquelle fantasment le clan Le Pen, Finkielkraut et Eric Zemmour, n’existe pas et ne pourra jamais exister. La France n’est belle, combative conquérante et ne monte sur le toit du monde que lorsqu’elle sait intégrer les différences et en faire un facteur de performance. L’équipe de France de Didier Deschamps cru 2018 en a fourni de nouveau un exemple éclatant après celui de 1998 qui vu la France remporter pour la première fois la coupe du monde avec une équipe tout aussi riche de talents français d’origine maghrébine, africaine et gauloise. A la classe politique, qu’elle soit de droite ou de gauche d’en prendre de la graine en cessant d’instrumentaliser l’émigration dans le débat national, d’en faire un enjeu électoral et de faire des migrants les boucs-émissaires des toutes les turpitudes du pays. Le jour où la réussite sera évoquée et célébrée en France sans faire référence à son origine, à sa race ou sa religion, on peut dire que le pays de Napoléon en a fini définitivement avec les marchands de la haine et les promoteurs des clichés réducteurs.
 

à lire aussi :
Les scorpions attaquent !
Les scorpions tuent encore au Maroc où près de 30.000 cas de piqûres de scorpions et morsures de serpents sont enregistrés officiellement chaque année, soit une...
Les Omaristes éjectés
La déomarisation est en marche au PAM où le nouveau patron hakim Benchemmas a nettoyé le Bureau politique des proches de l’ancien secrétaire général...
La RAM otage de ses pilotes
Jusqu’à quand les pouvoirs publics supporteront-ils le chantage des pilotes de la RAM ? La question mérite sérieusement d’être posée à la...
Le Marocain qui a dynamité la république
En quelques secondes, Alexandre Benalla est passé subitement de statut de garde du corps d’Emmanuel Macron, à celui de bombe politique risquant de dynamiter sa présidence....