Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
En Algérie, le pouvoir s'entredéchire
Limogeage des patrons de la police et de la gendarmerie à Alger et autres hauts fonctionnaires des services de renseignement cache une la guerre de l’ombre qui actuellement fait rage en Algérie sur fond de lutte d’influence à l’approche des prochaines élections présidentielles. L’annonce est venue d’un communiqué laconique de la présidence. Le général-major Menad Nouba, Commandant de la Gendarmerie nationale, Menad Nouba, a été limogé, mercredi 4 juillet, par le président Abdelaziz Bouteflika et remplacé par le général El Ghali Bellkesir. Aucune explication officielle n’a été donnée à ce limogeage intervenu une semaine après celui du chef de la police le général Abdelghani Hamel confirmant ainsi une opération de purge opérée par le clan Bouteflika. Des journaux avaient, il y a quelques jours, fait état de l'implication du «chauffeur personnel» d'Abdelghani hamel dans une sombre affaire de drogue. Les autorités algériennes ont réagi en dénonçant une « pure affabulation », tout en précisant qu’il s’agissait d’un chauffeur « des services du parc automobile de la direction, et non pas du chauffeur personnel du directeur général de la sûreté nationale». C’est sans doute à ces accusations que le général hamel faisait référence en dénonçant, mardi matin, les «dépassements» dans l’enquête préliminaire menée par la gendarmerie, ajoutant : «Celui qui veut lutter contre la corruption doit être propre.» La remarque de trop ? Le même jour, le chef d’état-major et vice-ministre de la défense nationale, le général Ahmed Gaïd Salah, s’était félicité des efforts fournis par les Forces navales afin d’intercepter la drogue au port d’Oran. Ces éléments révèlent une exacerbation des « luttes de clans », alors que des partis liés au pouvoir appellent le président Bouteflika à briguer un cinquième mandat. Il s’agit notamment le Front de libération nationale (FLN), dont M. Bouteflika est le président, et le Rassemblement national démocratique (RND) du premier ministre Ahmed Ouyahia, qui ont publiquement appelé le chef de l'État à briguer un cinquième mandat en 2019. À moins de dix mois de l'élection présidentielle, le président Abdelaziz Bouteflika qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Des personnalités de l'opposition ont récemment adressé une lettre au pouvoir demandent au président de renoncer à un cinquième mandat pour permettre au pays un changement pacifique. « Les résultats de la politique qui a été menée sous votre parrainage sont, à tout le moins, loin de répondre aux attentes légitimes des Algériens. Votre long règne sur le pays a fini par créer un régime politique qui ne peut répondre aux normes modernes de l'Etat de droit », affirmaient-ils, en s'adressant au président Bouteflika, malade et âgé de 81 ans.
 
 

à lire aussi :
Budget 2018 : l’Algérie taxe ses pauvres
 La loi de Finances 2018 votée dimanche en Algérie prévoit une augmentation des dépenses sociales malgré la baisse des recettes due à la chute des prix...
Fallait-il renverser Kadhafi ?
 En renversant le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les Libyens rêvaient d'un avenir meilleur. Trois ans plus tard, ils craignent le scénario somalien dans un pays...
Article titre: Ce champ est obligatoire
Accusé par certains d'arrogance, le président français Emmanuel Macron a assuré mardi, après l'annonce d'un remaniement ministériel, entendre «les...
FMI, facteur épidémique d’Ebola
C’est un document de deux pages édifiant qu’a publié lundi The Lancet, la célèbre revue scientifique médicale britannique : le Fonds monétaire...