Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
OCP déploie sa fibre écologique à Mazagan
Pour mieux valoriser le projet paysager de son nouveau pôle urbain de Mazagan (PUMA), un modèle de cité éco-responsable, l’office chérifien des phosphates lance un grand projet de pépinière horticole d’élevage sur une superficie de 7 ha.
 
e groupe OCP et la direction des Domaines de l’État convergent leurs visions et créent en 2013 la Société d’Aménagement et de Développement de Mazagan S.A (SAEDM), détenue respectivement à hauteur de 51% et 49%. Objectif: accompagner la stratégie de développement des pôles urbains élaborée par le ministère de l’habitat et de la poli - tique de la Ville en réalisant un projet d’envergure : Le Pôle Urbain de Mazagan (PUMA). Situé à 90 km au sud-ouest de Casablanca et de son aéroport international Mohammed V, le site choisi pour l’aménagement de PUMA n’est pas fortuit. Jouissant d’une position stratégique sur la façade atlantique, entre El Jadida et Azemmour et accessible par une route de bonne facture, la nationale 1, PUMA est également accessible par l’autoroute A5 ainsi que par la voie ferrée menant à Jorf Lasfar, le plus grand port minéralier et énergétique d’Afrique. Le site se distingue également par son positionnement en lisière des forêts côtières du complexe Mazagan Beach & Golf Resort. Proximité qui confère au pôle une valeur paysagère d’exception. S’étirant sur une superficie de 1 300 hectares, PUMA qui a mobilisé un budget de 5 milliards de dirhams (consacré à l’aménagement) se présente comme « un modèle de cité éco-responsable mettant en avant le savoir, l’innovation et le sport ». PUMA c’est aussi quelque « 200 hectares de voiries principales, 300 hectares d’espaces verts privilégiant la préservation des forêts avoisinantes et la réalisation de grandes coulées vertes et plus de 600 hectares accueillant les différentes composantes du projet que sont : la zone résidentielle, le pôle académique, l’espace de recherche et d’innovation, les équipements touristiques, culturels & sportifs, ainsi que les zones d’activités tertiaires. Ce pôle urbain multidimensionnel est conçu comme un modèle de l’essor économique et de la protection de l’environnement. Il devrait accueillir, à l’horizon 2034, environ 134 000 habitants. » La connectivité fait partie des facteurs majeurs d’attractivité de PUMA. Le nouveau pôle urbain sera en effet doté d’une infrastructure de connectivité de qualité notamment par la mise en place de services « smart ». Le sport n’est pas en reste. Une zone dédiée devrait à terme contribuer à la diversification et l’extension régionale de l’offre de loisirs sportifs, la mise en place de terrains polyvalents dédiés à la valorisation du sport de haut niveau, le repérage et l’accompagnement de jeunes talents. PUMA qui répond aux meilleurs standards internationaux de pôles urbains, sera construit dans sa globalité autour de « quatre zones centrales définies comme des noyaux urbains, accueillant des équipements de proximité et offrant des environnements maîtrisables à pied.». Autant d’attributs modernes de nature à faire de PUMA une ville du futur qui « se déclinera en quatre éco-quartiers (A, B, C et D) qui dotés d’équipements et de services de proximité de même type, mais ayant chacune leur propre identité. La Centralité A sera davantage orientée vers la recherche, l’innovation et les infrastructures académiques, la B assurera l’animation générale au cœur du site, autour d’un grand complexe commercial. A côté de ce carrefour de rencontres, la Centralité C sera dédiée au bien-être et à la santé, avec l’implantation de cliniques spécialisées. Le quatrième espace, lui, englobera notamment un parc des expositions (déjà opérationnel) ainsi que des commerces et hôtels en sus d’un campus Mazagan (comprenant des bureaux du groupe OCP, un siège pour sa filiale Jesa, une antenne de l’université Mohammed VI Polytechnique et un incubateur d’entreprises). Ce site modèle qui accueille aussi une pépinière horticole s’étendant sur 7ha (15.466 grands arbres et palmiers, 29.292 jeunes arbres et 1,2 million d’arbustes et de vivaces pour accompagner son plan paysager 2018-2022) se prête à un phasage d’aménagement en trois temps. La première tranche de travaux (2017 à 2024) portera prioritairement sur le développement des Centralités A et D. Les deuxième et troisième tranches, programmées de 2025 à 2029 et de 2030 à 2034, concerneront, elles, les centralités B et C. 

à lire aussi :
Licenciements abusifs à Résolution Call
Pour la énième fois, les licenciements abusifs frappent les centres d’appel installés au Maroc. Cette fois-ci, c’est Résolution Call opérant à...
Tout foot le camp…
 Est-il possible qu’une bande de voyous qui ne pouvait pas tomber aussi bas tire notre foot vers le haut ?   Un direct du droit, un fidèle compagnon d’El Akram...
Chez Volkswagen, le client est rien
Ce n’est pas uniquement chez Fiat ou Peugeot que le service après vente est une vraie galère. Même chez des concessionnaires réputés être aux petits...
La dernière traversée d’El Nene
 El Nene, le célèbre baron de drogue, aurait été abattu à bord de son yacht. Il était considéré comme le Pablo Escobar du shit. Retour sur...