Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Les scorpions attaquent !
Les scorpions tuent encore au Maroc où près de 30.000 cas de piqûres de scorpions et morsures de serpents sont enregistrés officiellement chaque année, soit une incidence de 83,4 pour 100.000 habitants. Première cause d'empoisonnement à l’échelle nationale, ce phénomène, qui touche principalement le monde rural pendant les périodes de chaleur, a fait 51 morts en 2017 contre 65 2013, de l’aveu du ministre de la Santé Anas Doukkali qui intervenait lundi 9 juillet devant le Parlement. Une baisse qui ne doit pas occulter la persistance de ce problème de santé publique que les autorités de tutelle n’ont pas pu éradiquer faute de mesures prophylactiques efficaces. En cas de piqûre mortelle, les familles recourent la plupart du temps à des méthodes traditionnelles pour sauver la personne mordue. Dans sa réponse aux députés, le ministre a fait état de la distribution de kits antipoison dans les zones à risque : La région de Drâa-Tafilalet arrive en tête, avec une incidence de 345 cas/100.000 habitants (4.161 cas), suivie de la région de Souss-Massa avec une incidence de 227 cas/100.000 habitants (6.539 cas), Marrakech Safi avec une incidence de 178 cas pour 100.000 habitants (7.654 cas), Béni Mellal-Khenifra avec 150 cas/100.000 habitants (3.846 cas) et CasablancaSettat avec 42 cas /100.000 habitants (2.731 cas). Mais ces kits sont-ils suffisants ? Pour réduire le risque des morsures de ces bestioles dangereuses, les services de M. Doukkali recommandent aux populations concernées d’adopter quelques mesures préventives comme le nettoyage des espaces autour des maisons et la condamnation des trous dans les murs et les toits. Et en cas de piqûre, ils leur conseillent de transporter la victime au service d’urgence le plus proche. Dans les régions reculées et enclavées, les plus touchées par ce fléau, le centre de santé le plus proche est situé à plusieurs dizaines de kilomètres !
 
 
 

à lire aussi :
Les Omaristes éjectés
La déomarisation est en marche au PAM où le nouveau patron hakim Benchemmas a nettoyé le Bureau politique des proches de l’ancien secrétaire général...
La RAM otage de ses pilotes
Jusqu’à quand les pouvoirs publics supporteront-ils le chantage des pilotes de la RAM ? La question mérite sérieusement d’être posée à la...
Le Marocain qui a dynamité la république
En quelques secondes, Alexandre Benalla est passé subitement de statut de garde du corps d’Emmanuel Macron, à celui de bombe politique risquant de dynamiter sa présidence....
Les Chinois se débinent
La défaillance du groupe chinois haité dans le projet pharaonique de la Cité Mohammed VI Tanger Tech ne fait plus aucun doute. Du coup, le gouvernement marocain se...