Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
La BCP célèbre l'art de la photo
La galerie Banque Populaire met à l’honneur la photographie en organisant « Résidus de mémoires», une exposition célébrant la mémoire dans tous ses états : individuelle, familiale, collective, des lieux ou des espaces, à travers les travaux de quatre photographes d’horizons divers. Jamal Benabdessalam, Miloud Stira, Abderrahman Marzouk et Jaâfar Akil revisitent la notion de la mémoire dans cette exposition qui a débuté le 31 mai pour se poursuivre jusqu’au 15 septembre, avec des visions et des styles artistiques différents. C’est ainsi que la caméra de Jamal Benabdessalam, membre du bureau de l’Association Marocaine d’Art Photographique, nous dévoile par exemple les mémoires des lieux et des situations d’engagement des marocains et de leur patriotisme avec une approche documentaire, et que Miloud Stira de son côté, aborde lui la problématique de l’interculturalisme et de la migration des symboles visuels, en présentant des images prises dans les vestiges des lieux de tournage du film américain « La colline a des yeux » au sud du Maroc. Abderrahman Marzouk quant à lui, a choisi de nous proposer des photographies en noir et blanc d’un sujet habituellement présenté en couleur. Son approche se focalise essentiellement sur la mémoire de nos émotions envers la nature et les paysages. Une approche qui juxtapose deux rythmes : le premier plein de mouvement et de bruit, le second nous rappellant la sérénité et la lenteur. Quant à la contribution de Jaâfar Akil, président de l’Association Marocaine d’Art Photographique et directeur artistique des Rencontres Photographiques de Rabat, elle revisite l’album familial avec un regard troublant pour récrire ses histoires, ses souvenirs et soulever des questionnements. Ses expositions nous offrent de ce fait une déambulation artistique obsédée par l’aventure et la recherche photographique dans un sujet épineux, ambigu, énigmatique et profond. La photographie est aujourd’hui considéré un art majeur. En témoignent les manifestations qui se multiplient à travers le monde - biennales, salons professionnels et autres ventes aux enchères - qui drainent un public fervent ainsi qu’un nombre croissant de collectionneurs d’art contemporain en quête d’œuvres consacrées ou prometteuses. La galerie de la Banque populaire, à l’écoute de toutes les formes d’expression artistique faisant la part belle à la création régionale, se devait d’accompagner une dynamique riche de promesses et de contribuer ainsi à légitimer encore davantage un Art, un temps jugé mineur
 
 

à lire aussi :
Quand Essaouira entre en transe…
L’un s’illustrait au guembri, l’autre sur les planches. Et les deux étaient originaires d’Essaouira, et c’est justement là qu’un hommage leur sera...
Prix Cheikh Zayed : Et les nominés sont…
Trois chercheurs et écrivains marocains ont été retenus pour figurer dans la liste des candidats au Prix Cheikh Zayed du Livre pour la 12e édition.  Ainsi, dans la...
Quand l’art marocain fascine en Chili
 La résidence du Royaume du Maroc à Santiago a récemment accueilli la fameuse «Nuit avec l’Art», un évé- nement socioculturel aux saveurs...
Holmarcom célèbre le climat avec art
Le Groupe holmarcom expose les créations de 17 designers au sein de son stand situé dans la Zone Verte du village de la COP22, espace « Innovation et Solution », du 7 au 18...