Dernière minute ...
La 14ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se tiendra du 16 au 21 avril à Meknès  Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi 22 janvier 2019 le rejet d'une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin,  nommé jeudi 24 janvier 2019 nouveau Président de Renault juste après la démission de Carlos Ghosn Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Dar Naji, l’adresse pour se régaler marocain
La coupe du Monde, le match face au Portugal, les drapeaux brandis fièrement, les fans en Russie en masse… Autant d’éléments qui ravivent notre nationalisme. Casquette aux couleurs du Maroc sur la tête, le Bec Tranchant décide de faire valoir ses origines jusqu’au bout et mangera… marocain pardi ! Direction la capitale, GPS à la main pour ne point rater le restaurant typique de la ville, Dar Naji. La réputation de cet établissement le précède et nous ne pouvions passer quelques jours à Rabat sans y piquer du Bec. C’est dans le quartier vivant de l’Agdal qu’est niché l’un des établissements Dar Naji. Entrés par une petite terrasse, nous sommes accueillis avec une grande bouilloire afin de laver nos mains à l’entrée, façon Maroc vintage. Il ne faudra pas plus de deux minutes pour voir arriver les menus, dans les mains d’une serveuse vêtue d’un caftan. Tous les membres de cet établissement sont d’ailleurs habillés en moroccan style. Les menus sont collés sur de petites portes en bois. Nul besoin de les retourner, le même menu est collé de part et d’autre, pour une touche plus orientale, nous aurions aimé qu’ils soient en arabe d’un côté et en français de l’autre. Soit, de toute façon, tous ces petits plats ont l’air si goûteux, nous en salivons déjà. Ce sera finalement un trid au poulet (rfissa) et des brochettes de dinde sur charbon, commandés à 15h50 tapante. Une bouteille d’eau d’un litre et demi est posée à titre gracieux sur la table. A 16h03, les plats arrivent chauds et odorants de saveurs. La rfissa comportait une grande cuisse de poulet (morceau au choix), très très tendre et avec un arrière-goût sucré qu’on ne saurait expliquer. Le secret du Chef, chuuuut. La pâte n’était ni trop lourde, ni trop légère comme pourraient nous en servir des restaurateurs enclins à grignoter jusque sur la qualité. Les épices étaient parfaitement assorties, goûteuses en bouche, elles ne brûlaient absolument pas nos papilles. Quant à la dinde… même en la laissant refroidir elle était délicieuse. Tout est dans le choix des épices ! Un coup d’œil sur les desserts? Non, les plats sont très consistants. Nous avons tout de même été légèrement déçus de ne pas trouver davantage de desserts marocains, tels que des oranges à la cannelle ou encore des pastillas au lait (seuls des gâteaux sont proposés). Passage au thé oblige. On ne s’assoit pas dans un restaurant marocain sans en tester la boisson nationale. Comment dire… Il est tout d’abord servi d’une main de maître par la serveuse qui monte la théière à des hauteurs incroyables. Une vraie chorégraphie à filmer ! Ce thé, outre ce bonheur des yeux, était délicieux à souhait, lui aussi très bien dosé… vraiment le Chef mérite toutes nos félicitations. Pour deux plats, deux boissons et un thé, la facture s’élève à 149 dirhams. Les prix sont très abordables et la salle permet des rendez-vous d’affaires ou familiaux. Malgré une salle pleine, les employés ne se laissent pas déborder et surveillent d’un œil discret et attentif les moindres gestes du client.
 
Le Bec Tranchant
 
 

à lire aussi :
Faire la fine mouche chez Shiru...
Dans le quartier Palmier, face à la CGEM s'étend une lignée de restau- rants. Du choix, il y en a, du goût pas toujours. Les grandes enseignes étant toujours...
McDo perd l’appétit
Le géant du nefast-food, Mcdonald's ne fait plus recette comme avant. La chaîne américaine a annoncé mardi une baisse de son bénéficeau premier trimestre...
Mondial 2026 : Le Maroc décroche une défaite glorieuse
C’est la douche froide dans le camp marocain. Mercredi 13 juin, la déception se lisait sur les visages de Moulahom Hafid et compagnie qui s’efforçaient de faire contre...
Laftit pour désamorcer la colère
Pour sa première mission après sa nomination comme ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué Noureddine...