Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Algérie : la vérité qui dérange…
"Vous n'êtes plus qu'un amas de chair, immobile, exposé au monde en dépit du mépris de toute une nation", a débuté la journaliste d'origine algérienne Layla haddad le 31 mai au siège du Parlement européen à Bruxelles, en s'adressant, dans une vidéo, au président algérien Abdelaziz Bouteflika. «Vous ne devez plus tolérer d'être traité comme un objet [...] Vous êtes devenus, à votre insu, un objet», a poursuivi Layla haddad. Elle a également qualifié le clan d'Abdelaziz Bouteflika de « barons du régime » qui « se sont arrogés le droit de disposer de vous, ne les laissez plus vous soustraire à votre humanité [...] N'est-il pas plus que temps de tracer un trait sur votre parcours ? [...] La fonction de président que votre frère a squatté, la croyant un bien vacant [...] S'il y avait un Etat de droit en Algérie votre frère serait jugé». Avec un pré- sident fantoche qui n’est plus que l’ombre de lui-même, les Algériens sont devenus, selon Layla haddad, « l'objet de risées du monde». Une sincérité qui semble déranger au plus haut point les responsables algériens. Ils étaient si en colère qu’ils convoquèrent L'ambassadeur de l'UE en Algérie John O'Rourke qui dans un tweet a affirmé avoir indiqué dans un tweet avoir «souligné aux autorités algériennes que les journalistes accrédités auprès des institutions européennes ne parlent pas au nom des institutions mais en leur propre nom, en ligne avec les principes de liberté d'expression et liberté des médias»
 
 

à lire aussi :
Algérie : La momie saison 5
En Algérie, la farce d’un nouveau mandat pour Abdelaziz Bouteflika, le président fantoche qui n’est plus que l’ombre de lui-même, n’amuse plus grand monde....
Egypte : Morsi sous l’ombre de l'échafaud
La justice égyptienne a confirmé mardi 16 juin la peine de mort prononcée en mai contre Mohamed Morsi, président égyptien déchu, au terme d’un...
Trump veut déstabiliser Mueller
«Comme l’affirment de nombreux spécialistes du droit, j'ai le pouvoir absolu de me gracier, mais pourquoi le ferais-je alors que je n'ai rien à me reprocher?» a...
Les armes, une passion américaine
Hillary Clinton a trouvé son cheval de bataille. Après un début de campagne poussif, la grande favorite démocrate pour la présidentielle 2016 s'attaque au puissant...