Dernière minute ...
La 14ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se tiendra du 16 au 21 avril à Meknès  Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi 22 janvier 2019 le rejet d'une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin,  nommé jeudi 24 janvier 2019 nouveau Président de Renault juste après la démission de Carlos Ghosn Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Ils en ont marre d’El Omari
Ilyas El Omari, conscient qu’il est trop encombrant jusque dans le camp de ses proches les plus fidèles, s’est résigné enfin à démissionner. Une démission qu’il a confirmée lors de la réunion de la commission chargée de préparer la session extraordinaire du Conseil national du parti dans la soirée du mardi 8 mai. Les proches du démissionnaire malgré lui emmenés par le président de la deuxième Chambre hakim Benchemmas et le chef du groupe à la même chambre Aziz Benazzouz, ont décidé de lui ôter les commandes qu’il ne veut pas lâcher en confiant la gestion du parti à une direction collégiale, en attendant la convocation d’un congrées extraordinaire en décembre prochain. Ayant perdu le soutien de ses mentors au lendemain de la défaite du PAM lors des dernières législatives alors qu’il a leur a vendu une victoire face aux islamistes, l’ancien gauchiste a vu soudain sa cote dégringoler au point de se sentir obligé d’annoncer sa démission de la chefferie du parti au cours de l’été dernier. Avant de faire bizarrement marche arrière, tout en refusant de convoquer le conseil national et céder la main. Désormais, la page El Omari est tournée. Place donc à un autre sous-chef…
 
 

à lire aussi :
Elections 2015 : Ils ont mordu la poussière
Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU)     La liste conduite par cette femme à Casablanca qui a un discours politique...
Un crime presque parfait
Le scénario et le crime étaient presque parfaits. Mais les agissements suspects de la veuve du député assassiné Abdelaziz Merdas, qui a tenté dès le...
Communiqué d’Ouzzine: Le ministre qui se mouille
Le ministre de la Jeunesse et des Sports invite sportivement les citoyens, particulièrement les peintres de bâtiment, à ne plus jeter à la poubelle les pots de peinture...
Le gérontocrate du MP
C’est un 19ème congrès du MP, assommant comme peuvent l’être les rassemblements sans enjeux qu’a infligé Mohand Laenser aux militants venus juste pour lui...