Dernière minute ...
La 14ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se tiendra du 16 au 21 avril à Meknès  Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi 22 janvier 2019 le rejet d'une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin,  nommé jeudi 24 janvier 2019 nouveau Président de Renault juste après la démission de Carlos Ghosn Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Une affaire d’égout…
 La ministre déléguée chargée de l’eau Charafat Afailal a été invitée par le premier ministre à aller s’expliquer lundi 29 janvier devant les députés sur un sujet assez sérieux qui sent en plus mauvais. Les habitants de Rabat-Salé consommeraient depuis plusieurs semaines  à leur insu une  nouvelle boisson parfumée aux selles humaines ! Ce joli breuvage coulerait dans leur robinet suite à une fuite des eaux usées des deux centres pénitenciers du complexe de El Arjate de Salé dans le lac du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah en raison de la saturation des stations d’épuration. Selon la version officielle répétée par Mme Afailal devant les députés,  ces dernières ne sont plus en mesure de traiter l’excédent des eaux usées estimé à 0,2 million m3 annuellement, alors que la capacité de retenue du barrage de Sidi Mohamed Benabdellah atteint les 706 millions m3, indique un communiqué conjoint des parties concernées. Parmi les solutions envisagées pour faire régler ce problème, figure la réalisation d’un bassin artificiel pour le rejet des eaux usées émanant  des deux prisons  en question. Qu’on soit convaincu ou pas par les éléments de langage de Afailal qui a tenté de minimiser le problème, cela reste finalement une affaire d’égout. 

à lire aussi :
Les autorités font avorter le projet Ayouch
Le projet du colloque sur les libertés individuelles porté par le pubeur Nourredine Ayouche et son « Collectif Démocratie et Libertés », qui devait se tenir...
Hayatou a «sauvé» le maroc ?
Le Maroc aurait pu être beaucoup plus lourdement sanctionné sans l'intervention du président de la CAF, Issa Hayatou, selon le journal français l’Equipe. Suspension...
Tout pour Monsieur fils…
Après avoir vendu début août ses parts détenus directement dans Saham Assurance (210.501 actions au cours unitaire de 1.450 dh) où il garde la majorité via...
Le PJD encore bredouille
 La malédiction électorale continue pour le PJD sur les élections législatives partielles. Après être revenu bredouille des dernières...