Dernière minute ...
Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
La Vidéo à la demande (VOD) a le vent en poupe au Maroc
 Le pay per view ou vidéo à la demande commence à s’installer au Maroc. Récemment Médi1 TV a annoncé le lancement d’Ashamil, première plateforme VOD TV au Maroc. De même, LG et MBC ont introduit la VOD Shahid Plus au Maroc. La concurrence promet d’être féroce sur ce nouveau filon.

Orange, la filiale du géant de la téléphonie français, a annoncé pour les prochains jours, le lancement de sa plateforme « Orange Films et séries». Un lancement quelque peu tardif comparativement au leader incontesté du secteur qu’est Maroc Telecom, et même à Inwi, détenteur de la troisième licence de téléphonie. Toujours est-il que les nouveaux venus sont bien détermines à se tailler une place au soleil de la VOD. Pour ce faire, ils rivalisent d’ingéniosité en matière d’offres afin de séduire le chaland. La médiocrité des productions nationales et des chaînes de télévision aidant, chacun essaie de se lancer seul ou en partenariat avec des mastodontes de la Video on demand (VOD) comme c’est le cas de Maroc Telecom.

Offre diversifiée

Valeur d’aujourd’hui, l’offre des opérateurs semble assez étoffée. Orange avait sollicité de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) une autorisation en octobre 2017 qu’elle obtint en décembre dernier. Accessible aux clients du pré et du post payé, la plateforme « Orange Films et série » offrira selon Regis Deliera, directeur central grand public chez Orange Maroc une contenu basé sur le divertissement avec des films et des séries en arabe, en français et en anglais. A terme, l’opérateur envisage même d’ajouter du contenu produit en propre tel que les news comme c’est le cas en France, en Espagne et en Pologne. Jusqu’à présent, Orange ; contrairement aux précurseurs dans ce domaine, n’a pas communiqué sur l’étendue de son offre, ni sur les tarifs.

Maroc Telecom, l’opérateur historique et pionnier sur ce marché, propose une double offre en s’appuyant sur les services de Starz Play et d’ICFLIX, sur la base de partenariats conclus avec les deux meilleurs sites internationaux de streaming vidéo légal. Le premier est proposé au tarif de 15 DH TTC par semaine et de 30 DH TTC par mois. Le bouquet ICFLIX, pionnier du Streaming légal au Maroc est vendu au tarif de 9 DH pour 4 jours, de 15 DH par semaine et de 50 DH par mois. Les deux services sont compatibles avec plusieurs smart phones, tablettes, PC, et stations de jeux comme Xbox, PlayStation 4 et Chromecast. L’objectif de Maroc Telecom est de se positionner sur ce créneau à forte demande et au potentiel éprouvé afin de ratisser large en répondant aux attentes de larges segments du marché. C’est dans cet esprit que le groupe télécoms a entamé avec ses partenaires la réalisation de contenus exclusifs via la « coproduction avec des réalisateurs locaux (Ibrahim Chkiri, Youssef Britel...) et internationaux parmi lesquels le film primé « Les frontières du ciel ».

Partenariats gagnants

Le dernier opérateur à se lancer dans l’aventure risque de jouer sérieusement des coudes pour se frayer une petite place avec son offre i-dar duo. Grâce à ce box, Inwi propose de nouvelles utilisations de l’Internet  à domicile à haut débit : Streaming, VOD, IPTV, jeux vidéo en ligne, etc. En cherchant à atteindre son but « L’internet pour tous », Inwi croit avoir inventé l’eau chaude en proposant des solutions alternatives aux connexions traditionnelles à domicile. Conçue pour un usage familial, i-dar duo permet de multiples usages dont la VOD. Inwi se considère comme le premier opérateur à proposer une offre de services de haute qualité, sans engagement, sans installation et avec possibilité de remboursement en cas de non satisfaction. L’offre i-dar duo se décompose en trois formules qui vont des besoins classiques (navigation sur internet, accès aux emails, musique et jeux en ligne et streaming en qualité standard) à un usage plus poussé (streaming de contenu HD, accès à l’IPTV ou à la VOD et jeux en ligne) en passant par une seconde formule permettant de bénéficier en plus d’appels illimités vers i-dar Duo et les fixes nationaux, de 2 heures de communication vers les mobiles

La box i-dar Duo est proposé aux clients d’Inwi sous deux versions: une supportant la 4G et permettant jusqu’à 32 connexions simultanées et une autre supportant jusqu’à 64 connexions. Cette dernière est munie de la technologie Wifi Dual-band, favorisant un transfert de données censé être bon.   Mais les premiers clients qui ont essayé la formule Inwi sont mécontents, allant jusqu’à se dire victimes d’une arnaque. 

Aujourd’hui, au-delà des offres de la VOD, la véritable concurrence se situera au niveau du débit proposé par le haut débit de chaque opérateur, sachant que son taux de pénétration de l’internet reste très bas (3,7%) comparativement à d’autres pays arabes comme le Liban (25,6%) ou l’Arabie Saoudite (10,8%). Le contenu ne sera pas le seul avantage comparatif retenu par le consommateur mais surtout la fluidité du débit qui était en moyenne au premier trimestre 2017 était inférieure à 5,3 Mégabits par seconde. Sur ce plan, force est de constater que Maroc Telecom est imbattable avec le déliement de sa fibre optique qui garantit une meilleure connexion.

Abdelali Darif Alaoui

 

à lire aussi :
Amazigh
 Le peuple marocain a célébré le 13 janvier dernier le nouvel an 2968 du calendrier amazigh, fête dite « Yennayer ». Cet événement prend de...
Qui veut pousser Renard vers la sortie ?
La question de l’avenir professionnel du sélectionneur national, adulé par tout un peuple, est bizarrement posée au lendemain du parcours jugé honorable des Lions de...
Farce immobilière à Asilah
Un promoteur immobilier du nord du Maroc a fait plusieurs centaines de victimes ayant cru dans son projet balnéaire qui a tourné à une belle farce en béton. Explications. ...
Richesse du sous-sol, pauvreté en surface
La production minière nationale a totalisé en 2017 quelque 35,11 millions de tonnes, contribué de 10% au PIB avec des investissements de 32 milliards de Dh et constitué...