Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Administration non désirée
 Les lauréats marocains des grandes écoles françaises ont toujours une préférence pour les grands employeurs du Maroc. C’est ce qui ressort du baromètre 2017 réalisé par le cabinet de recrutement Carrers in Morocco. Dans le top 20 du classement figurent OCP, Maroc Telecom, RAM, Akwa, CDG, Orange Maroc. Les multinationales  comme Nestlé et Renault ont la cote chez les étudiants sondés qui se disent attirés par les salaires élevés et les perspectives d’évolution proposés par les entreprises en question. Tout ce qu’on n’offre plus depuis plusieurs décennies l’administration marocaine qui a perdu au fil des ans son attrait des premières années de l’indépendance pour se transformer en machine archaïque peuplée de bras cassées et de planqués. Comment dans ces conditions jeter les jalons du développement économique du pays dans les régions et les territoires si les compétences formées ailleurs et dont le pays besoin pour se construire ne sont pas attirées par la haute fonction publique ? Un défi lancé au ministre délégué chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique Mohamed Ben Abdelkader qui, paraît-il, dispose d’un plan d’enfer pour en révolutionner le fonctionnement. 

à lire aussi :
L'accélération de Winxo
Alors que la crise de la Samir fait peser une lourde hypothèque sur le secteur pétrolier national, un distributeur, Winxo, ex-CMH, s’est fendu par la voix de son président...
Echec et MAT
A part la cérémonie d’ouverture qui était éblouissante contrairement au gros ratage de la précédente édition, le mondialito 2014 a tourné...
La dernière blague de Benkirane
  Il y a trois mois environ, Abdelilah Benkirane a rencontré un juif marocain qui se prénomme Paul aux obsèques d’une personnalité au cimetière Chouhada...
Le crocodile de Benkirane
Un immense crocodile aurait été aperçu en train de sortir de l’oued Bouregreg. Ce sont les habitués du fleuvequi ont donné l’alerte la semaine...