Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

7ème Can’ART
A New Delhi, le cinéma marocain séduit
 Deux films marocains ont été primés, samedi 9 décembre 2017, dans le cadre de la compétition officielle des films arabes du 6e Festival international du film de  New Delhi. Il s’agit du long métrage «A la recherche du pouvoir perdu» de Mohammed AhedBensouda qui a raflé le prix de la meilleure histoire et du court métrage «Laila» de Youssef Benkadour qui a remporté le prix du meilleur film social. Le premier raconte les péripéties de la vie d’un général, la soixantaine, qui coule ses jours dans sa villa cossue entre service, sport, lecture et jeu d’échecs avec son compagnon de guerre, un colonel de son âge, entouré et servi par une belle gouvernante, un jardinier, deux soldats, un chauffeur et un électricien. L’officier haut gradé se sentait bien dans sa peau et vivait son célibat en toute quiétude, jusqu’au jour où la belle Ilham, une chanteuse de cabaret, vient habiter en face de sa villa et taquiner son calme par ses chants doux et son charme captif.

Le court métrage «Laila», lui, met en vedette l'actrice FayzaYahyaoui, avec la participation de l’actrice Amal Temmar et a déjà connu une participation réussie au Festival international de Meknès du cinéma des jeunes et au Festival international de cinéma Méditerranée de Tétouan. La cérémonie de clôture de ce festival qui a rendu un hommage posthume à la star de Bollywood «Shashi Kapoor» a, par ailleurs, été marquée par la présence de l’ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Malki, du directeur du Festival international de cinéma de Nador, AbdesslamBoutaib, outre plusieurs personnalités gouvernementales et artistiques. Rappelons enfin que cette 6ème édition qui célèbrait le Maroc comme pays partenaire aux côtés de la Palestine, Sri Lanka et du Venezuela, a projeté 174 films, de 54 pays, en consacrant une place de choix aux films arabes. Le Festival international du film de Delhi a été créé en 2012 pour commémorer un siècle glorieux du cinéma indien, avec le soutien de la New Delhi Municipal Corporation (NDMC) et du ministère indien des Communications.

à lire aussi :
Olé pour le cinéma marocain en Argentine
La ville argentine de Rosario (Est) abrite jusqu’au 28 juin la première semaine du cinéma arabe avec la participation de plusieurs films marocains. Des long-métrages comme...
Un film indien rafle la mise à Zagora
 La quatorzième édition du Festival international du film transsaharien de Zagora a pris fin, dimanche dernier, dans une ambiance conviviale animée par l’habituelle...
Le film européen fait son cinéma
 La Semaine du film européen revient du 13 au 28 novembre 2017 au Maroc en célébrant son 26e anniversaire, dans quatre villes du Royaume à savoir Tanger, Rabat,...
Historique...
 La tondeuse à gazon est tombée en panne, ma femme n'arrêtait pas de me demander de la réparer. Mais, j'avais toujours autre chose à faire : ma voiture, la...