Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
SAADEDDINE AL OTHMANI : Bye bye Benkirane...
Une équipe du Canard a tendu le micro au nouveau vainqueur de l’élection à la tête du PJD qui, tout ravi, a tout déballé sans se départir de son sourire éternel. 

Félicitations cher docteur Al Othmani!

Si c’est pour mon élection à la tête du PJD, je dois préciser que je n’ai aucun mérite à ce niveau-là. Dit autrement, les congressistes ont élu moins Saadeddine Al Othmani que le Premier ministre que je suis un peu ou que j’essaie d’être.

Vous dites ça par modestie ?

Pas du tout. C’est la vérité vraie qui correspond à la volonté des vrais faiseurs de la politique dans notre cher pays. C’est ce que mon ami Si Abdelilah s’est entêté à ne pas vouloir comprendre.

Ne pas vouloir comprendre quoi ?

Qu’il est fini le jour où il s’est fait débarquer de la formation du gouvernement. Faire changer les statuts du parti pour lui permettre d’accéder à un troisième mandat signifierait que le PJD au pouvoir accepte de lui offrir un rôle d’opposant inestimable pour dézinguer tout ce que je ne sais faire que très mal comme Premier ministre.

Maintenant que vous avez été adoubé à la place de Benky, vous êtes tranquille…

Absolument. Et puis, je deviens le seul maître à bord qui préside aux destinées d’un PJD qui se makhzénise après avoir enterré Benkirane et sa période de cohabitation tendue. Avec moi, c’est différent puisque mon slogan est le suivant : pas de vagues, ni étincelles, la vie politique est un long fleuve tranquille.  

En fait, vous revenez à la chefferie du PJD puisque vous en étiez le secrétaire général entre 2004 et 2008…

Sauf que cette fois-je redeviens patron des islamistes apprivoisés avec  en sus le titre prestigieux de chef de gouvernement. Je n’en reviens toujours pas car je n’ai jamais imaginé pareil destin national même dans mes rêves les plus exquis. Mais je dois ce poste certainement à  mon caractère d’homme pieux, malléable comme la pâte à modeler et qui apprend tous les jours.

Qu’est ce que vous avez appris de si intéressant depuis que vous êtes à la primature ?

Une règle fondamentale :  une marionnette c’est toujours mieux qu’une forte tête.

Saliha TOUMI

à lire aussi :
Rachid Talbi Alami : Je ne suis plus hors jeu
 Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de la Jeunesse et des Sports au sortir de la séance du tirage au sort du mondial de Russie. Quel cruel...
Saadeddine Al Othmani : "Je suis trop pieux et peu studieux"
  Une équipe du Canard a été reçue par Saadeddine Al Othmani dans  son bureau à la primature après une prière de 8 génuflexions...
Abdelaziz Rabbah : "Ma route sera longue et difficile"
Une équipe du canard a surpris le ministre Abdelaziz Rabbah en brainstorming avec ses équipes au sujet d’une opération d’envergure nationale de promotion sur les...
Abdellatif Jouahri : C'est pas pour walou que je suis wali
 Une équipe du Canard a alpagué le wali de Bank Al Maghrib au sortir de sa traditionnelle conférence de presse sur la situation économique et financière du...