Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
Rachid Talbi Alami : Je ne suis plus hors jeu
 Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de la Jeunesse et des Sports au sortir de la séance du tirage au sort du mondial de Russie.

Quel cruel tirage au sort pour le Maroc qui tombe dans le groupe le plus difficile comptant deux grandes nations de football, l’Espagne et le Portugal !

On aurait pu espérer meilleur tirage au sort qui nous aurait aidé, en affrontant lors du premier tour des équipes à notre portée, à ne pas sortir prématurément de la compétition et à ne pas écourter mon séjour en Russie…

Votre séjour en Russie ?

J’adore ce pays et rien ne me ferait personnellement de la peine que de devoir le quitter d’entrée de jeu. Suivre les matchs de cette compétition prestigieuse depuis la tribune d’honneur est un travail agréable à plein temps, plus reposant que les pseudo et fastidieuses activités ministérielles.

Vous êtes un ministre très chanceux, M. Talbi Alami. N’est-ce pas ?

Et comment ! Grâce à la qualification du Maroc au Mondial 2018 à laquelle je dois préciser que je suis tout à fait étranger, je suis devenu un vrai ministre, qui a droit de cité,  plus visible que d’habitude, plus sûr de moi. On me voit à la télé et dans les journaux. En somme, je suis devenu footogénique.  Comme quoi, quand le foot va,  tout va… La baballe c’est le premier parti du Maroc.

Merci Hervé Renard, Fouzi Lakjaa ou Benatia et ses coéquipiers ?

Merci à tous ceux-là mais aussi au public marocain toujours plus nombreux à vibrer jusqu’à la folie plus pour le foot que pour notre foutue politique en panne d’idées et de capacité de mobilisation…

Si, la politique à la marocaine mobilise à merveille pas mal de monde lors des élections autour des meetings électoraux qui finissent sur de grands banquets…

C’est la seule politique, celle du ventre et du monnayage des voix, où nos partis excellent. Comment voulez-vous qu’ils soient attrayants alors qu’ils ne livrent pas de matchs passionnants sous forme de débats politiques ni à la télé ni sous la coupole ? Cela fait longtemps que les partis, en mal de meneurs, sont hors jeu…

Maintenant que le foot national est relancé, quelle est votre stratégie en tant que ministre de tutelle ?

D’abord, bien préparer le voyage de Russie 2018 en facilitant le départ des supporters marocains en Russie.

Comment ?

En leur obtenant auprès de la RAM des billets à des tarifs avantageux.

Avez-vous un vœu à formuler ?

J’en ai deux : que mon mandat ne soit pas assombri par un scandale à la Ouzzine et que le Onze national rugisse fort comme il se doit au pays de Poutine. Si le Maroc fait figure honorable, tous nos problèmes seront réglés et toutes les mesures impopulaires passeront comme une belle dans les filets. 

Saliha TOUMI

à lire aussi :
Saadeddine Al Othmani : "Je suis trop pieux et peu studieux"
  Une équipe du Canard a été reçue par Saadeddine Al Othmani dans  son bureau à la primature après une prière de 8 génuflexions...
Abdelaziz Rabbah : "Ma route sera longue et difficile"
Une équipe du canard a surpris le ministre Abdelaziz Rabbah en brainstorming avec ses équipes au sujet d’une opération d’envergure nationale de promotion sur les...
Abdellatif Jouahri : C'est pas pour walou que je suis wali
 Une équipe du Canard a alpagué le wali de Bank Al Maghrib au sortir de sa traditionnelle conférence de presse sur la situation économique et financière du...
LHOUSSAINE LOUARDI : Je suis politiquement mort
 Une équipe du Canard a rencontré par hasard l’ex-ministre de la Santé, le regard hagard, dans les urgences pourries d’une grande ville du pays. Que faites-vous...