Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (116)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche à rétablir la mémoire à tous les jeunes musulmans.

En cette fin d’automne 2017, sur l’autre rive de la Méditerranée, Mohamed James Dean fait toujours l’objet d’une expérimentation du CNRS pour le déradicaliser. Le CNRS a missionné un doctorant pour mener « une enquête au pays ». Il doit reconstituer le parcours familial des assassins marocains de Barcelone à M’Rirt, une petite bourgade du côté de Khénifra. Dans le café où il s’attable, une télé satellitaire financée par le vilain petit 9atar déverse son fiel. Il se laisse happer par un talk-show réunissant des f9ihs (érudits en arabe) cathodiques. La télé «Al5anzira (la truie en arabe) analyse la quatrième victoire successive de la chancelière allemande Angela Merkel qui suscite une controverse en Islam Land. Les yeux hors de leurs orbites, un f9ih cathodique vocifère en postillonnant dans le microphone plus qu’il ne parle et commente cette victoire à travers le prisme d’un 7adith (parole) du prophète Mahomet mettant en garde un peuple qui met à sa tête une femme. "لَنْيُفْلِحَقَوْمٌوَلَّوْاأَمْرَهُمْاِمْرَأَةً" « Ne réussira pas un peuple qui confie son affaire à une femme ».

Soudain le café est envahi par des hordes de jeunes grimés en « Lions de l’Atlas » et hurlant « changez de chaîne de télé ! On veut voir le match des Eléphants de la Côte d’Ivoire contre les Lions de l’Atlas du Maroc ! ». «Vade retro satanas ! » Répliquent les plus latinistes des salafistes qui affirment que c’est déjà mektoub (écrit en arabe) dans le Coran que le Maroc va gagner. Selon eux, les Eléphants se trompent énormément car un miracle islamique a déjà prédit leur défaite dans la Sourate 105 du Saint Coran de la Mecque "أَلَمْتَرَىكَيْفَفَعَلَرَبُّكَبِأَصْحَابِالْفِيلِ " (N’as-tu pas vu ce qu’a fait ton Dieu des amis de l’Eléphant ?). C’est à ce moment précis que le doctorant venu de France pour enquêter auprès des grands-parents des assassins marocains de la Rambla de Barcelone, se lève, monte sur une table et crie plus fort que tout le monde pour obtenir le silence :

« En l’an 522 après Jésus-Christ, soit bien un siècle avant le début de l’ère mahométane, le royaume yéménite était dirigé par le dernier souverain Juif arabe, Youssef Nouasse. Abraha l’Ethiopien attaqua la capitale yéménite San3a et exigea de ses habitants, Juifs, de se convertir au Christianisme. Ceux qui refusèrent eurent la tête tranchée. Le Négus, roi d’Ethiopie, qui attendait de recevoir sa part du butin, demanda alors à Abraha de rentrer au pays. Abraha refusa, prétextant qu'il ne pouvait quitter son poste au risque de perdre les positions acquises. Le Négus demanda à Aryatte de prendre le contrôle des opérations. Au cours d’un duel, ce dernier blessa Abraha au nez. Pour les historiens arabes, Abraha devint Abraha al-Ashram (Abraha au nez coupé). Un général d'Abraha finit par tuer Aryatte et Abraha se mit à son compte en s'installant sur le trône. Il savait qu'il risquait gros si le Négus d’Ethiopie venait le combattre car les soldats abyssins refuseraient de se battre contre leur roi. Il envoya un messager au Négus pour lui présenter une version plus acceptable des événements. Le Négus n'ayant plus réellement les moyens de mobiliser une nouvelle armée se satisfit de cette explication et confirma Abraha dans son poste de roi du Yémen. Une partie de la troupe venue d'Éthiopie préféra rester au Yémen car le pays leur semblait agréable. En 535 après Jésus-Christ, Abraha fut reconnu comme souverain du Yémen, il se déclara vassal du Négus de l’Ethiopie et accepta de lui verser un tribut. ».  (A suivre)

Le Beurgeois Gentleman

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (141)
Si le Wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (108)
 Si le Wahabisme de l’Arabie Saoudite prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est...
Les dinosaures de Jauresik Park (16/20)
Le jeune Jean Jaurès ignore encore ce qui, sous couvert de droits de l’Homme, advient dans les entreprises de colonisation. Son ignorance de ce qui existe hors de France le fait...
Les schizo freinent à la vue de l’alcootest halal (4/5)
Malgré une constitution d’un autre âge, les schizo enfreignent la loi divine en s’affranchissant des interdits alimentaires et en conduisant en état...