Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Une grosse machine à blanchir l’argent du cannabis tombe en France
 Moins de deux semaines après le démantèlement par les autorités marocaines d’un vaste réseau international de trafic de cocaïne, la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) française vient d’annoncer l’avortement d’une grosse opération de blanchiment d'argent issu du trafic de cannabis et l'interpellation de 23 suspects dans plusieurs villes de France. L'un d'entre eux a été intercepté par les enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lyon, sur l'autoroute A6, du côté de Chalon-sur-Saône, alors qu'il gagnait la région parisienne. Derrière le tableau de bord de sa voiture, les policiers ont saisi près de 250 000 euros en petites coupures. Une somme destinée à un certain Mohammed A., 47 ans, officiellement gérant d'un salon de coiffure à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Mais ce père de famille est suspecté d'être la pièce-maîtresse francilienne de ce réseau de collecteurs et blanchisseurs. Au fil de leurs perquisitions, les limiers de la DCPJ ont mis la main, au total, sur 430 000 euros, une importante quantité de bijoux, une dizaine de véhicules et des compteuses à billets. Au domicile de Mohammed A., les policiers de la division des Affaires économiques et financières (DAEF) de la PJ de Versailles ont notamment saisi une comptabilité relative à la collecte, entre les mois de mars et de juillet 2017, de près de 23 millions d'euros. Ce vaste réseau international de blanchiment, animé par des donneurs d'ordre (appelés "sarrâfs") implantés en Algérie et au Maroc, aurait au total réussi à collecter et "lessiver" près de 32 millions d'euros entre les mois de février et octobre 2017. Une vraie industrie !

à lire aussi :
Après avoir volé très haut, Chabat dérobe un tableau
Le secrétaire général de l’Istiqlal, Hamid Chabat, est actuellement au centre d’une étrange affaire de vol d’œuvres d’art. Le procureur du...
Droit de vote pour les prisonniers
Un collectif d’association composé du réseau Agraw pour le co-développement en partenariat avec l’ordre des avocats de Nador, l’association du Rif pour les...
Les perles de Benkirane
Abdelilah Benkirane a pris une drôle d’habitude. Celle de ne jamais se séparer de son chapelet (tsabih) y compris lorsqu’il reçoit des personnalités locales ou...
Le danger Tanger
Le quartier chaud de Tanger s’appelle Beni Makada. Depuis longtemps, ce dernier, qui concentre exclusion et pauvreté, trafic et délinquance, est un quartier qui évolue...