Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Une grosse machine à blanchir l’argent du cannabis tombe en France
 Moins de deux semaines après le démantèlement par les autorités marocaines d’un vaste réseau international de trafic de cocaïne, la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) française vient d’annoncer l’avortement d’une grosse opération de blanchiment d'argent issu du trafic de cannabis et l'interpellation de 23 suspects dans plusieurs villes de France. L'un d'entre eux a été intercepté par les enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lyon, sur l'autoroute A6, du côté de Chalon-sur-Saône, alors qu'il gagnait la région parisienne. Derrière le tableau de bord de sa voiture, les policiers ont saisi près de 250 000 euros en petites coupures. Une somme destinée à un certain Mohammed A., 47 ans, officiellement gérant d'un salon de coiffure à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Mais ce père de famille est suspecté d'être la pièce-maîtresse francilienne de ce réseau de collecteurs et blanchisseurs. Au fil de leurs perquisitions, les limiers de la DCPJ ont mis la main, au total, sur 430 000 euros, une importante quantité de bijoux, une dizaine de véhicules et des compteuses à billets. Au domicile de Mohammed A., les policiers de la division des Affaires économiques et financières (DAEF) de la PJ de Versailles ont notamment saisi une comptabilité relative à la collecte, entre les mois de mars et de juillet 2017, de près de 23 millions d'euros. Ce vaste réseau international de blanchiment, animé par des donneurs d'ordre (appelés "sarrâfs") implantés en Algérie et au Maroc, aurait au total réussi à collecter et "lessiver" près de 32 millions d'euros entre les mois de février et octobre 2017. Une vraie industrie !

à lire aussi :
Droit de vote pour les prisonniers
Un collectif d’association composé du réseau Agraw pour le co-développement en partenariat avec l’ordre des avocats de Nador, l’association du Rif pour les...
Nuisances urbaines
 L'apparition et la multiplication de nouvelles activités commerciales dans les zones résidentielles au Maroc commencent et leurs cortèges de nuisances sonores et...
Dar Naji, l’adresse pour se régaler marocain
La coupe du Monde, le match face au Portugal, les drapeaux brandis fièrement, les fans en Russie en masse… Autant d’éléments qui ravivent notre nationalisme....
Trump met le feu aux poudres
 Donald Trump a concrétisé mercredi 6 décembre  sa dangereuse promesse de campagne. Reconnaître Jérusalem, Al Aods comme capitale d’Israël. Le...