Dernière minute ...
Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
Nizar Baraka : Ma tente à l’Istiqlal…
 Une équipe du Canard a été reçue par le nouveau sous-chef de l’Istiqlal Nizar Baraka qui eu la délicatesse de commenter sa victoire octroyée…

Enfin vous voilà secrétaire général de l’Istiqlal…

Ouf, quel soulagement. Malgré tous les soutiens importants dont j’ai bénéficié ; déclarés et occultes, ce n’était guère facile de dégom- mer Hamid Chabat. C’est un vrai dur, celui-là !

Un vrai dur qui vous accusé carré- ment de candidat des services qui à travers votre élection cherchent à prendre le contrôle du parti…

Mais il raconte des salades ! Le parti est déjà pris. Pour être franc avec vous, je dois avouer que je n’ai jamais été autre chose qu’un pion qu’on déplace comme ils veulent. C’est à cette souplesse que je dois ma carrière politique fulgurante.

Maintenant, on vous a déplacé pour devenir patron de l’Istiqlal…

 Exactement car mes mentors patriotes ont jugé qu’il y a péril en la demeure istiqlalienne et que seule un homme débonnaire de ma trempe, souple et malléable comme une pâte à modeler de ma qualité, peut sauver le parti du chabatisme fou et incontrôlable.

Parce qu’on croyait qu’il était raisonnable et contrôlable ?

Certainement. Le fait qu’on ait recours à moi pour le bouter hors du parti prouve que l’homme de Taounate, qui n’a pas le sang noble fassi, a dû muter en cours de route. Le Chabat est devenu un monstre qui a pactisé avec le diable islamiste qu’il dénonçait hier pour faire du parti une antenne du PJD.

Qui est le vrai patron de l’Istiqlal ?

En toute franchise, ce n’est pas moi. Le vrai patron, qui a le nerf de la guerre et les nerfs solides, c’est Moulay Hamdi, le seigneur des sables qui a eu la gentillesse de me prendre sous sa tente caïdale. Quant à moi, je n’en suis qu’un sous-chef qu’on a expédié en première ligne.

Avez-vous des qualités intrinsèques?

Bien sûr que oui. En plus d’être le petit fils de Sidi Allal le fondateur, je suis le gendre de Ba Allal. Vous voyez, je suis bien né et excellemment marié.

Comptez-vous démissionner de votre poste de président du Conseil économique, social et environnemental pour vous consacrer complètement à vos nouvelles fonctions?

 Ce n’est pas moi qui décide. J’attends.

Saliha TOUMI

à lire aussi :
ABDELOUAFI LAFTIT : Je suis extérieur à tout intérieur
Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit dans son cabinet entre deux réunions expéditives. Vous...
Nizar Baraka : "La noblesse c'est moi"
Une équipe du Canard Libéré a alpagué Nizar Baraka au sortir d’une réunion avec ses soutiens de l’Istiqlal en vue du prochain congrès. ...
Driss Al Azami Idrissi: On m'a coiffé au poteau
 Par une nuit glaciale, une équipe du Canard a surpris en flagrant délit le maire de Fès et son équipe en train de mesurer la superficie d’un salon de...
Nabil Benabdallah : «On m'appelle frère Nabil»
Une équipe du Canard Libéré a rencontré Nabil Benabdallah  le secrétaire général du PPS dans un souk électoral où les voix se...