Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
Nizar Baraka : Ma tente à l’Istiqlal…
 Une équipe du Canard a été reçue par le nouveau sous-chef de l’Istiqlal Nizar Baraka qui eu la délicatesse de commenter sa victoire octroyée…

Enfin vous voilà secrétaire général de l’Istiqlal…

Ouf, quel soulagement. Malgré tous les soutiens importants dont j’ai bénéficié ; déclarés et occultes, ce n’était guère facile de dégom- mer Hamid Chabat. C’est un vrai dur, celui-là !

Un vrai dur qui vous accusé carré- ment de candidat des services qui à travers votre élection cherchent à prendre le contrôle du parti…

Mais il raconte des salades ! Le parti est déjà pris. Pour être franc avec vous, je dois avouer que je n’ai jamais été autre chose qu’un pion qu’on déplace comme ils veulent. C’est à cette souplesse que je dois ma carrière politique fulgurante.

Maintenant, on vous a déplacé pour devenir patron de l’Istiqlal…

 Exactement car mes mentors patriotes ont jugé qu’il y a péril en la demeure istiqlalienne et que seule un homme débonnaire de ma trempe, souple et malléable comme une pâte à modeler de ma qualité, peut sauver le parti du chabatisme fou et incontrôlable.

Parce qu’on croyait qu’il était raisonnable et contrôlable ?

Certainement. Le fait qu’on ait recours à moi pour le bouter hors du parti prouve que l’homme de Taounate, qui n’a pas le sang noble fassi, a dû muter en cours de route. Le Chabat est devenu un monstre qui a pactisé avec le diable islamiste qu’il dénonçait hier pour faire du parti une antenne du PJD.

Qui est le vrai patron de l’Istiqlal ?

En toute franchise, ce n’est pas moi. Le vrai patron, qui a le nerf de la guerre et les nerfs solides, c’est Moulay Hamdi, le seigneur des sables qui a eu la gentillesse de me prendre sous sa tente caïdale. Quant à moi, je n’en suis qu’un sous-chef qu’on a expédié en première ligne.

Avez-vous des qualités intrinsèques?

Bien sûr que oui. En plus d’être le petit fils de Sidi Allal le fondateur, je suis le gendre de Ba Allal. Vous voyez, je suis bien né et excellemment marié.

Comptez-vous démissionner de votre poste de président du Conseil économique, social et environnemental pour vous consacrer complètement à vos nouvelles fonctions?

 Ce n’est pas moi qui décide. J’attends.

Saliha TOUMI

à lire aussi :
Ali Ammar : "Le Maroc a changé, moi aussi"
Une équipe du Canard a rencontré Ali Ammar dans un café où il était en train de rédiger un livre dithyrambique sur le Makhzen qu’il a longtemps...
Abdelmalek Abroune : "Mon MAT s'est dégonflé"
Une équipe du Canard a surpris Abdelmalek Abroune, président du Moghreb de Tétouan, en train de démonter les écrans LCD du centre de presse du Mondial des Clubs...
Dounia Boutazout : "Je n’ai pas flairé le coup"
Une équipe du Canard Libéré s’est rendue au chevet de l’actrice marocaine Dounia Boutazout au nez cassé. Malgré la souffrance qui la taraudait, notre...
Bassima Hakkaoui : "C'est moi la dauphine"
Une équipe du Canard a été aimablement reçue par la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social Bassima Hakkaoui dans...