Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
À bas les masques
 Le poète et journaliste Mohamed Rafiq vient de publier son premier roman en arabe intitulé « Boîte à masques » (Oulbat Alaqniaa) aux Editions Falia. Dans cette œuvre, l'écrivain tente de percer l'univers de la migration, des questions d'identité et d'appartenance et se livre à une lutte contre lui-même et contre l'autre. C'est un dialogue avec des espaces, à la fois fictifs et réels, au Maroc, en Europe, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient pour sonder, selon le romancier, la réalité de la migration et les défis qu'elle pose en termes d'identité, d'appartenance et de différences en quête d'une sorte d'équité entre Occident et Orient. Le romancier recourt aux masques pour entreprendre ce périple et pouvoir dialoguer en permanence avec les lieux, les faits et les personnages. Un roman qui se lit comme on feuillette un magazine ou comme on regarde un téléfilm : on n'en ressort pas particulièrement chamboulé, mais on aura passé un bon moment. Mohamed Rafiq, qui est titulaire d’une licence professionnelle en journalisme et d'un master sur l'espace, patrimoine et développement, a déjà publié un recueil de poème sous le "Dahabat rihouk".

à lire aussi :
Les espions de Ken Follett reviennent
 Après Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin, Ken Follett renoue avec la magnifique fresque de Kingsbridge, qui a captivé des millions de lecteurs dans le monde entier....
Mohammed V ou la monarchie populaire réédité en arabe
 Le livre de l'historien, géopolitologue et islamologue français, Charles Saint-Prot, "Mohammed V ou la monarchie populaire", publié en 2011 aux éditions du Rocher, a...
Essaouira sous tous les angles
Abdelkader Mana, sociologue, ethnographe, poète, auteur de plusieurs livres sur le Sud marocain et Essaouira nous présente avec son livre «Rivages de pourpre,...
"Lieu païen" gagne le prix max Jacob
Le prix Max Jacob Étranger 2014 a été décerné cette année au poète marocain Mohammed Bennis pour son recueil "Lieu païen". Il s’agit...