Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
A New York, le cinéma marocain parle aussi amazigh
 La production cinématographique amazighe du Maroc a été célébrée à travers la projection d'une myriade de films et de documentaires marocains dans le cadre de la 3e édition du Festival du Film Amazigh de New York (NYFAF), organisée récemment à l’Université de LaGuardia. Ce rendez-vous culturel, qui regroupe aussi bien les initiés, qui comptent parmi eux des professeurs, des anthropologues et des experts en la matière, que les profanes, dont des étudiants et des membres du grand public, rend hommage à la culture et à l’hé- ritage amazighs dans la région du Maghreb et au-delà. A cet égard, "Addour" (L'honneur), un long-métrage du cinéaste Ahmed Baidou, projeté vendredi, met en avant la farouche résistance que les amazighs du sud du Maroc ont livrée à l’occupant français dans les années 1930. Il met la lumière, en particulier, sur des figures emblématiques de cette lutte, tel Zaid Ouhmad, l’un des résistants historiques de la région du haut Atlas. Le festival a également projeté le court-métrage "Moul Pikala" du réalisateur Said Beli, qui raconte l’histoire d’un jeune homme tellement obsédé par sa bicyclette qu’il en parle à tout le monde, et qu’il n’imagine pas la vie sans elle.  

à lire aussi :
«Les Marocains» de Jouiti, roman de l’année
Le ministère de la Culture vient de dévoiler la liste des gagnants du Prix du Maroc du livre pour l'année 2017, qui comprend six catégories. Ainsi, le Prix de la...
A la mémoire de mon père
"Nous fîmes quelques pas et je lui demandai de me tenir la main. elle glissa son bras au-dessous du mien. Nos épaules collées l’une contre l’autre, nous...
1975 comme vous ne l’avez jamais vu
L'ouvrage "Maroc 1975", paru récemment aux éditions "La Non-MAISON micro centre d'art" et "Hors' Champs", est une invitation à la découverte des scènes de la vie...
Journal intime d’un extrémiste
 "Slimane le jardinier des mots" est le premier roman de l’écrivain marocain Azzeddine El Matine, qui vient de paraître aux éditions La Croisée des Chemins, avec...