Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
«Les Marocains» de Jouiti, roman de l’année
Le ministère de la Culture vient de dévoiler la liste des gagnants du Prix du Maroc du livre pour l'année 2017, qui comprend six catégories. Ainsi, le Prix de la poésie a été décerné à Nabil Mansar pour son recueil de poèmes intitulé «Chanson du cygne» (en arabe) paru aux Éditions Marsam à Rabat, tandis que le Prix du récit et de la narration a été attribué à Abdelkarim Jouiti pour son roman intitulé «Les Marocains» (en arabe), édité par le Centre culturel arabe à Casablanca. En ce qui concerne la catégorie des sciences humaines, le Prix a été remporté ex aequo par le poète marocain Abdelaziz Tahiri pour son ouvrage intitulé «L’Histoire et la mémoire» (en arabe), publié aux Éditions Bouregreg à Rabat, et l'écrivain marocain Yahya Boulahia pour son ouvrage intitulé «Les missions d’études au Japon et au Maroc» (en arabe), publié par le Centre arabe. Pour sa part, le chercheur sociologue Abderrahim El Atri a obtenu le Prix des sciences sociales pour son livre intitulé «Sociologie du pouvoir politique» (en arabe), paru à la maison d'édition Rawafid au Caire. À son tour, l'intellectuel Mohammed Khattabi a reçu le Prix des études littéraires, linguistiques et artistiques pour son ouvrage intitulé «Le concept, la notion et le dictionnaire spécialisé» (en arabe), publié aux éditions Konouz Al Maarifa à Oman. De leur côté, les universitaires Mohammed Hatimi et Mohamed Jadour se sont vus attribuer le Prix de la traduction pour leur traduction de l'ouvrage intitulé «Les origines sociales et culturelles du nationalisme marocain» du philosophe, historien et écrivain marocain Abdellah Laroui, édité par le Centre culturel du livre à Casablanca.
 
 

à lire aussi :
A la mémoire de mon père
"Nous fîmes quelques pas et je lui demandai de me tenir la main. elle glissa son bras au-dessous du mien. Nos épaules collées l’une contre l’autre, nous...
A New York, le cinéma marocain parle aussi amazigh
 La production cinématographique amazighe du Maroc a été célébrée à travers la projection d'une myriade de films et de documentaires...
"Étonnants Voyageurs" fait escale au maroc
 Gratuit et libre d’accès, le festival "Étonnants Voyageurs" se veut un espace d’échange et de dialogue, où les grands enjeux contem-porains sont...
Prix Cheikh Zayed : Et les nominés sont…
Trois chercheurs et écrivains marocains ont été retenus pour figurer dans la liste des candidats au Prix Cheikh Zayed du Livre pour la 12e édition.  Ainsi, dans la...