Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
FIFM : Les Algériens ne jouent pas la comédie
C'est connu, tout ce qui se fait au Maroc donne de l’urticaire à certains milieux algériens. Après avoir tiré à boulets rouges sur la Cop22 et ensuite sur la tournée royale en Afrique, les médias de notre voisin se sont trouvé un autre hobby, cette fois-ci, c’est le festival du cinéma de Marrakech qui cristallise les passions. On passera sur les commentaires de pseudos critiques de cinéma qui ne voient dans cet événement que du people de bas étage mais l’oscar de la Grande Bêtise revient sans aucun doute au journal de L’expression qui n’hésite pas à s’interroger sur le patriotisme des stars du cinéma d’origine algérienne qui ne mettent jamais les pieds dans les manifestations locales alors qu’elles n’hésitent pas à s’envoler pour Marrakech la magique. «L'Algérie possède au moins trois grands festivals dans la région: Oran, Annaba et Alger, mais ces derniers n'ont jamais réussi à attirer une star algérienne du cinéma français. Et pourtant, il en existe beaucoup: Tahar Rahim, Isabelle Adjani, Said Amadis ou encore Yamina Benguigui» s’indigne le journal. « Cette dernière était quand même bien à Alger pour parler de tout, sauf de cinéma. Elle a une production avec l'Algérie, le film «les soeurs» avec la même Isabelle Adjani. Cette dernière n'a jamais participé à un festival algérien, alors que quand les événements du 5 octobre 1988 ont éclaté, elle a sauté dans le premier avion pour venir à Alger pour participer à une conférence sur la démocratie à l'université de Bouzaréah et surtout à revendiquer son «algérianité» rappelle le média. Dans son délire, le journaliste s’en prend à une « Isabelle Adjani qui a toujours refusé de venir à Alger et participer aux manifestations organisées par le ministère de la Culture. Même quand on lui avait offert l'occasion de faire un film en Algérie avec Rachid Belhadj «Parfum d'Alger», elle quitte le tournage et provoque une affaire judiciaire entre le producteur délégué Tarek Ben Ammar et le producteur algérien de l'époque Mustapha Orif de l'Aarc. Son sentiment ? Le journaliste s’interroge sur les motivations psychologiques de la star : «Adjani n'aime pas les Algériens? Elle n'aime pas l'Algérie? Aucune déclaration dans ce sens pour comprendre le fond de la pensée de la star d'origine algérienne ». En conclusion, le journaliste de service nous gratifie d’un scoop: « On ignore si le film sera pré- senté à Alger, mais une chose est sûre, c'est que la star algérienne du cinéma français sera pré- sente à Marrakech avec Isabelle Huppert. C'est la troisième fois qu'Adjani assiste au festival de Marrakech, offrant une grande visibilité au festival marocain. L'actrice est à chaque fois invitée par Mélita Toscan du Plantier, la directrice du Festival du film de Marrakech et amie intime de Yamina Benguigui. C'est cette dernière qui a lancé en 2001 le festival de Marrakech, avec Toscan du Plantier en copiant l'idée du festival de l'été d'Alger qui avait été organisé par les Algériens en présence d'une pléiade de stars françaises » ! La réussite du FIFM énerve nos confrères d’Alger surtout que la Benguigui ne sait pas jouer la comédie.

à lire aussi :
Wathelet, l’homme qui fout le bordel
Neuf juges et trois avocats généraux à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) ont été nommés le 28 février dernier par les...
Les Algériens pataugent dans la purée
On s’attendait à un salon dédié aux produits du terroir comme les dattes, le miel, le safran ou aux fruits et légumes… Mais rien de tout ça ! Chez...
Afilal perd la mémoire
Abderrazak Afilal est bon pour Bouya Omar et à ce titre ne sera pas condamné dans toutes les affaires où il est poursuivi dont celle se rapportant aux malversations ayant...
Adieu Si Mustapha !
 La presse nationale est de nouveau en deuil suite à la disparition brutale et tragique de notre confrère Mustapha Trai survenue mercredi 17 janvier. Le décès de M....