Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
FIFM : Les Algériens ne jouent pas la comédie
C'est connu, tout ce qui se fait au Maroc donne de l’urticaire à certains milieux algériens. Après avoir tiré à boulets rouges sur la Cop22 et ensuite sur la tournée royale en Afrique, les médias de notre voisin se sont trouvé un autre hobby, cette fois-ci, c’est le festival du cinéma de Marrakech qui cristallise les passions. On passera sur les commentaires de pseudos critiques de cinéma qui ne voient dans cet événement que du people de bas étage mais l’oscar de la Grande Bêtise revient sans aucun doute au journal de L’expression qui n’hésite pas à s’interroger sur le patriotisme des stars du cinéma d’origine algérienne qui ne mettent jamais les pieds dans les manifestations locales alors qu’elles n’hésitent pas à s’envoler pour Marrakech la magique. «L'Algérie possède au moins trois grands festivals dans la région: Oran, Annaba et Alger, mais ces derniers n'ont jamais réussi à attirer une star algérienne du cinéma français. Et pourtant, il en existe beaucoup: Tahar Rahim, Isabelle Adjani, Said Amadis ou encore Yamina Benguigui» s’indigne le journal. « Cette dernière était quand même bien à Alger pour parler de tout, sauf de cinéma. Elle a une production avec l'Algérie, le film «les soeurs» avec la même Isabelle Adjani. Cette dernière n'a jamais participé à un festival algérien, alors que quand les événements du 5 octobre 1988 ont éclaté, elle a sauté dans le premier avion pour venir à Alger pour participer à une conférence sur la démocratie à l'université de Bouzaréah et surtout à revendiquer son «algérianité» rappelle le média. Dans son délire, le journaliste s’en prend à une « Isabelle Adjani qui a toujours refusé de venir à Alger et participer aux manifestations organisées par le ministère de la Culture. Même quand on lui avait offert l'occasion de faire un film en Algérie avec Rachid Belhadj «Parfum d'Alger», elle quitte le tournage et provoque une affaire judiciaire entre le producteur délégué Tarek Ben Ammar et le producteur algérien de l'époque Mustapha Orif de l'Aarc. Son sentiment ? Le journaliste s’interroge sur les motivations psychologiques de la star : «Adjani n'aime pas les Algériens? Elle n'aime pas l'Algérie? Aucune déclaration dans ce sens pour comprendre le fond de la pensée de la star d'origine algérienne ». En conclusion, le journaliste de service nous gratifie d’un scoop: « On ignore si le film sera pré- senté à Alger, mais une chose est sûre, c'est que la star algérienne du cinéma français sera pré- sente à Marrakech avec Isabelle Huppert. C'est la troisième fois qu'Adjani assiste au festival de Marrakech, offrant une grande visibilité au festival marocain. L'actrice est à chaque fois invitée par Mélita Toscan du Plantier, la directrice du Festival du film de Marrakech et amie intime de Yamina Benguigui. C'est cette dernière qui a lancé en 2001 le festival de Marrakech, avec Toscan du Plantier en copiant l'idée du festival de l'été d'Alger qui avait été organisé par les Algériens en présence d'une pléiade de stars françaises » ! La réussite du FIFM énerve nos confrères d’Alger surtout que la Benguigui ne sait pas jouer la comédie.

à lire aussi :
A Saham, on cède les cadres aussi
A Saham Group, on n'hésite pas d’inclure un cadre dirigeant comme bonus lors d’une transaction financière, pour récompenser l’acheteur ou le repreneur de parts...
El Omari en chef unique
Ilyas El Omari a reçu le message des congressistes 5 sur 5 : il est temps qu’il assume officiellement son statut de véritable patron du PAM. C’est ce qu’ils lui ont...
Le PAM de plus en plus paumé
 Les élus du PAM, notamment les députés et les conseillers, ne savent plus où ils habitent. Et cela est apparu de manière flagrante à l’occasion...
La BP franchit la barre du millionième client MRE
 Le groupe Banque populaire signe une performance historique chez les Marocains du monde (MDM). Il vient de franchir la barre historique du millionième client. Evénement que le...