Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Arnaque au tour du monde à bas prix
I l n’y a pas plus aisé que de pigeonner les Marocains. Il suffit juste de leur miroiter un gain facile et rapide pour qu’ils tombent dans le panneau de l’arnaque dressé par le premier charlatan venu . Pour la énième fois, ils ont mordu à l’hameçon dans une affaire de vente pyramidale montée par TV Express, une enseigne fictive qui a sévi comme ce n’est pas permis à Casablanca. Les victimes se comptent par milliers et n’ont découvert n’avoir été plumés qu’une fois les auteurs de l’escroquerie ont bien mis l’argent au chaud. Les auteurs de ce procédé frauduleux, qui se sont inspirés de manière ingé- nieuse de l’arnaque du siècle du fameux Madoff, sont des ressortissants soudanais. Il s’agit d’un duo infernal formé d’une mère et de son fils. Celui-ci promettait à ses victimes des séjours de rêve à des tarifs imbattables dans pas moins de 152 pays et 12.000 villes à travers le monde avec voitures de locations. Autant dire la lune. Les premières proies ont trouve l’offre tellement alléchante qu’ils ont non seulement fait acte d’achat de cette chimère mais se sont employés, très motivés qu’ils sont, à recruter des nouveaux membres pour la société fictive selon le principe du filleul. Plus tu le client rabat de filleuls, plus ses gains augmentent et ainsi de suite jusqu’à ce que le pot-aux-roses est découvert. Ne voyant pas venir le voyage programmé pour le ramadan dernier, certaines victimes ont pressé le cerveau de cette grande fraude de leur restituer leur argent, avant de le conduire en désespoir de cause au commissariat où il a craché le morceau. La maman, elle, a eu le temps de prendre la poudre d’escampette. Du coup, seul le fils affrontera ses victimes devant les juges. Au lieu de faire le tour du monde à bas prix dans le luxe et la farniente, ils sont en train de faire le tour des bureaux d’avocats et des ré- dactions pour raconter leur mésaventure. La galère…
 
 

à lire aussi :
Le Maroc, future monarchie pétrolière ?
Le Maroc future monarchie pétro-lière ? C’est ce que laisse croire «Longreach Oil and Gas Ltd» qui opère à Sidi Mokhtar, dans la province...
Le PJD désargenté
Selon le dernier rapport de la Cour des comptes pour l’exercice de l’année 2012, six partis politiques n’ont pas régularisé leurs situations financières...
Bonnes affaires à Tanger
 Les barons du trafic de Tanger se frottent les mains. Et pour cause…Le conseil municipal de la ville du Détroit leur offre une grande aubaine pour blanchir leur magot puisque les...
Moumni risque le K.0
Le feuilleton Zakaria Moumni se poursuit avec la contre-attaque du Maroc qui a annoncé vendredi 27 février avoir déposé plainte contre l’ancien athlète de...