Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Samir : La dernière fuite en avant de Ba-amer
Quel est touchant le Ba-amer lorsqu’il ne recule devant aucune énormité pour justifier sa gestion chaotique de la Samir qui a enregistré en 2014 une perte record de 3,5 milliards de DH! Le dernier gag du Saoudien d’origine yéménite, qui n’a certainement pas fait rire les autorités marocaines, il l’a fait par voie médiatique (L’économiste 23/4) : «Le groupe (La Samir) amortit énormément le choc de la baisse du prix du baril sur les finances du Maroc. Sans l’existence de la raffinerie, les conséquences des troubles politiques et économiques de la région pèseront sur la conjoncture nationale». En langage décodé et direct, cela veut dire : si le Maroc a échappé aux ravages du Printemps arabe c’est grâce à l’existence d’un pompier et amortisseur qui s’appelle la Samir et que les Marocains ignoraient jusqu’ici ! Si Ba-amer le stabilisateur politique n’existait pas, il aurait fallu donc l’inventer. Après l’accélération pétaradante de Ba-amer, les responsables marocains savent désormais ce qui leur reste à faire: provoquer une nouvelle révision de la Constitution pour inscrire Ba-amer et sa raffinerie miraculeuse comme nouveau garants de la stabilité politique du Royaume et ciment de sa cohésion nationale! 

à lire aussi :
Un grand armateur s’en va
Il a bataillé toute sa vie, souvent dans l’adversité, pour le développement et la modernisation du transport maritime national.   L’homme qui a sillonné...
Moulahom Hafid dans un cul-de-sac
COP 22 oblige, les services de Moulay Hafid Elalamy sont en train de mettre les bouchées doubles pour faire appliquer sur le terrain la loi, récemment votée au Parlement,...
Moulahom s’offre une assurance en béton
 Le projet de loi 59-13 sur l’assurance obligatoire de certains chantiers de construction était prêt depuis début 2013. Mais ce texte peinait à sortir des...
Informaticiens arabes contre les pirates de l’EI
La cyberattaque jihadiste, revendiquée par l’Etat Islamique, qui a paralysé mercredi 8 avril TV5 Monde en réduisant la chaîne à un écran noir ne sera...