Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Martinsa-Fadesa, une faillite en béton
Le promoteur immobilier espagnol Martinsa-Fadesa a annoncé, lundi 2 mars 2015, sa faillite. Il s'agit de la plus importante du secteur jamais survenue dans la péninsule ibérique, où l'éclatement de la bulle immobilière en 2008 avait frappé de plein fouet l'ensemble de l'économie. Celui qui fut jadis un géant immobilier a donc fait savoir au terme d'un conseil d'administration extraordinaire qu'il demanderait sa liquidation judiciaire. Son nouveau plan de sauvetage a été rejeté par 75 % de ses créanciers, qui avaient jusqu'au 26 février pour se prononcer. Selon son rapport 2014 publié vendredi dernier, le groupe, présent surtout en Europe (Espagne, France, Roumanie, Hongrie, Pologne, République tchèque) affichait une dette totale de sept milliards d'euros fin2014. La société dispose d'actifs évalués à 2,4 milliards. Ses créanciers ont estimé que le plan de sauvetage n'était pas viable, selon le journal économique "Cinco Dias". Le groupe, dont le dépôt de bilan à l'été 2008 fut le plus important de l'histoire du pays avec une dette colossale de 7,2 milliards d'euros, avait déjà été sauvé de justesse en mars 2011 par un plan de refinancement. Il prévoyait alors le remboursement de la dette sur huit ans, à partir de 2012, mais n'a pas pu redresser la barre. Le groupe, dirigé par Fernando Martin, ne s'est jamais vraiment remis de l'achat de Fadesa pour plus de quatre milliards d'euros en 2007, avant l'explosion de la bulle immobilière. Le dirigeant de Fadesa, Manuel Jove, dont la fortune personnelle est estimée à deux milliards par le magazine Forbes, avait vendu 55% de parts du groupe Fadesa pour trois milliards d'euros. Il a été accusé d'avoir surévalué l'entreprise, mais Martinsa n'a pas eu gain de cause. Le groupe Fadesa avait, rappelons-le, quitté le Maroc en 2008 laissant derrière lui plusieurs projets inachevés.

à lire aussi :
Tartufferie à Marrakech
C’est une histoire loufoque qui prêterait à rire si le sujet n’était pas sérieux. Deux salafistes barbus à souhait appartenant à deux...
Le PJD veut muscler le congé paternité
Il faut au moins reconnaître aux islamistes une qualité qui manque cruellement à leurs adversaires. A chaque fois que la grogne sociale monte, que les problèmes sociaux...
Mariage mortel
Avant d’accepter une invitation de mariage, prenez des cours de natation, ça peut toujours servir. En principe, risquer de mourir noyé en se rendant à un mariage est...
Le désarroi de Louardi
Ce mercredi 18 janvier, El houseïn Louardi, attablé seul dans un café chic de Casablanca, a avalé cinq cafés expresso en moins d’une heure. Etonnant de la part...