Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Tunisie : le bal des revenants
L'ex-ministre tunisien de l'intérieur Habib Essid, qui a occupé plusieurs postes sous le président déchu Ben Ali, a annoncé lundi avoir été chargé par le président, Béji Caïd Essebsi, de former un gouvernement : «J'ai eu l'honneur d'être reçu par le président de la République, qui m'a chargé de former le gouvernement de la IIe République», a-t-il déclaré alors qu'il se trouvait dans le palais présidentiel de Carthage, peu après avoir été reçu par M. Essebsi. Il revenait au parti Nidaa Tounès, vainqueur des législatives d'octobre, de choisir la personnalité chargée de former le futur gouvernement. «Après des consultations, que ce soit au sein de (Nidaa Tounès) ou entre les partis, il y a eu entente sur le nom de M. Habib Essid en tant que candidat au poste de chef du gouvernement», a déclaré à la presse le vice-président de Nidaa Tounès, Mohamed Ennaceur. «Il s'agit d'une personnalité indépendante (...), qui a des compétences et de l'expérience», a ajouté M. Ennaceur, citant notamment «sa connaissance en matière de sécurité».
Habib Essid, 65 ans, a été ministre de l'intérieur après la révolution qui a renversé, en janvier 2011, le président Zine El Abidine Ben Ali. Il est ensuite devenu conseiller en affaires sécuritaires auprès du premier ministre Hamadi Jebali, un des prinicipaux dirigeants du parti islamiste Ennahda. Auparavant, sous Ben Ali, il avait notamment été chef de cabinet du ministre de l'intérieur, ainsi que secrétaire d'Etat à l'environnement. M. Essid a un mois — un délai renouvelable une seule fois — pour constituer et présenter son équipe, qui doit obtenir la confiance de l'Assemblée.
 
 
Rachid WAHBI

à lire aussi :
Fin de la tempête pour le Yémen ?
L'aviation de la coalition menée par l'Arabie saoudite a lancé mercredi 22 avril de nouveaux raids contre des rebelles au Yémen, en dépit de l'annonce la veille de la fin...
Présidentielle : La France se radicalise
 En France, les candidats des deux grands partis qui ont dirigé le pays depuis des décennies PS et droite républicaine recueillent à peine plus du quart des...
Macron largue les centristes
Le retour en grâce n'aura pas duré. Après Richard Ferrand lundi, Sylvie Goulard mardi, ce sont Marielle de Sarnez et surtout Fran- çois Bayrou qui ont annoncé,...
L’argent vaut de l’or en Algérie
En Algérie, le projet de loi de finances 2017 présenté par le gouvernement réglemente encore plus les importations, pour pallier la baisse des revenus de l'Etat. Parmi les...