Dernière minute ...
La 14ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se tiendra du 16 au 21 avril à Meknès  Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi 22 janvier 2019 le rejet d'une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin,  nommé jeudi 24 janvier 2019 nouveau Président de Renault juste après la démission de Carlos Ghosn Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le cinéma à la manière islamiste
Le public marocain n’est pas doté d’esprit critique qui lui permet d’évaluer la consistance d’un film. Alors, il faut le mettre sous tutelle en décidant à sa place. C’est ce qu’a fait exactement le gouvernement Benkirane, via le ministère de la Communication et le Centre cinématographique marocain (CCM), en censurant le dernier film de Ridley Scott «Exodus» dont les principales scènes ont été tournées à Ouarzazate. Du coup, les salles de cinéma, qui disposaient d’un visa d’exploitation en bonne et due forme pour le diffuser le 24 décembre, ont été contactés à la dernière minute pour déprogrammer le péplum. Ce qui laisse supposer que le patron du CCM Sarim Fassi Fihri, au début favorable à sa diffusion, a reçu une consigne de son ministre de tutelle Mustapha El Khali. Dans ce sens pour interdire ce péplum interdit également en Egypte et aux Emirats arabes unis mais pas pour les mêmes raisons. Au Maroc, ce qu’a commis Scott est jugé attentatoire à l’islam car il «personnifie Dieu en un enfant dans une scène où il communique la révélation à Moïse». Finalement, le film sera projeté sans les salles mais sans les séquences mises en cause suite à un accord trouvé avec le réalisateur.
 
 

à lire aussi :
Ça gaze pour les Sahyoun
Après avoir construit un empire en béton grâce aux autoroutes, aux ports et autres barrages, notamment en Afrique de l’Ouest, par le biais de la Somagec, les Sahyoun mettent...
Abstinence publicitaire
La campagne de boycott visant trois grandes entreprises a fait souffler un vent de frilosité sur le tissu productif national. Devant cette mise à l’index pour le moins arbitraire,...
Lydec proche des estivants
Dans le cadre de l’opération «Plages Propres 2015», Lydec a parrainé pour la 13ème année consécutive la plage «Lalla Meryem» à...
Ça gaze pour les explosions
 Moins de trois mois après l’explosion de plusieurs bonbonnes de gaz butane dans une laiterie nichée sous un immeuble d’habitation sur boulevard Yacoub El Mansour...