Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Bouteflika voit noir
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a réuni mardi un conseil des ministres restreint consacré au marché du pétrole, la ressource principale de l'Algérie, alors que le projet de budget de l'État, adopté au Parlement, n'a toujours pas été promulgué. La chute des cours du pétrole, qui ont perdu près de 50 % depuis juin, alimente l'inquiétude sur la capacité du pouvoir algérien à tenir ses engagements financiers dans un pays qui tire plus de 95 % de ses recettes extérieures du pétrole et dont le budget dépend pour 60 % de la fiscalité de l'or noir. Le prix du pétrole qui assure l’équilibre du budget algérien se situe pourtant entre 100 et 110 dollars le baril, et il évolue, ces jours-ci autour de 60 dollars. Pour 2014, il manquera au moins 15 dollars par baril et par jour. En 2015, ce sera pire, selon toutes les prévisions. Le président Bouteflika a qualifié la crise pétrolière de "sévère" et a jugé que ses conséquences à court terme étaient "imprévisibles". Avec la chute de l’or noir, le régime, dirigé depuis des décennies par les généraux algériens, voit-il son avenir s'obscurcir ?
Rachid WAHBI

à lire aussi :
L’impossible équation libyenne
La menace permanente pesant sur la Libye du prétendu Etat Islamique (EI), connu sous le nom de Daech, est plus le résultat du désordre qui règne dans ce pays que de la...
La peur de l'autre s'installe en Allemagne...
En Allemagne, le fossé continue de se creuser entre les partisans et les opposants de Pegida, le mouvement des "patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident", né en...
Algérie : les blouses blanches voient rouge
 Après la répression sanglante de la manifestation des médecins, mercredi 3 janvier à Alger, le mouvement de contestation des blouses blanches se...
Bouteflika twitté, Alger outrée !
La récente diffusion d’une photo du pré- sident algérien Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, où il semble très affaibli a relancé les spéculations sur...