Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Coup de raclette royal pour Ouzzine
Mohamed Ouzzine
Mohamed Ouzzine a assisté, samedi 20 décembre, comme la majorité des citoyens à la finale du Mondial des clubs, c’est-à-dire chez lui sur le petit écran. Ainsi en a décidé S.M le Roi qui a donné ses instructions au Premier ministre pour suspendre le ministre de la Jeunesse et des Sports en attendant les résultats de l’enquête diligentée suite au scandale de la pelouse détrempée du stade Moulay Abdallah de Rabat dont les images accablantes ont fait le tour du monde. Au Mouvement Populaire (MP), parti de M.Ouzzine, la décision de sa suspension est tombée comme un couperet. Le coup de raclette royal a poussé les responsables du parti à annuler une conférence de presse qu’ils devaient animer, vendredi 19 décembre, dans un hôtel de Rabat. Avec comme objet de «faire toute la lumière sur les attaques que subit le Mouvement Populaire et ses élus depuis quelques mois». Le parti dirigé par Mohand Laenser cherchait ainsi par cette manœuvre à présenter ce qui est une faute politique grave qui a ridiculisé le Maroc en interne et à l’international comme un complot ourdi contre le parti et son ministre. C’est le chef du gouvernement qui aurait dû, en vertu des dispositions de la nouvelle constitution, obliger le ministre mis en cause qui a refusé d’assumer sa responsabilité politique largement engagée, à présenter sa démission. Mais Abdelilah Benkirane craignait probablement de s’attirer les foudres de son allié et par conséquent de mettre en danger sa majorité qui pourrait voler en éclats…

à lire aussi :
Visa US : vos comptes réseaux sociaux, s’il vous plaît
Désormais obtenir un visa pour les Etats-Unis serait plus compliqué. Selon un projet du département d'Etat rendu public vendredi 30 mars, les autorités américaines...
Ziane chauffe l’ambiance
Ce qui est intéressant avec Mohamed Ziane c’est que le spectacle judicaire est gratuit et garanti. A l’occasion de l’ouverture jeudi 8 mars du procès de notre...
Daoudi devient manifestant !
L’affaire du boycott fait partir en vrille le gouvernement Al Othmani. Il ne manquait plus que l’initiative pour le moins étonnante du ministre Lahcen Daoudi qui a pris part mardi...
Maroc Telecom pousse son avantage
 Maroc Telecom maintient sa performance malgré un contexte de plus en plus concurrentiel marqué par le recours aux applications VoIP gratuites comme WhatsApp. Tous les voyants sont...